Revue de presse: Après le discours de Ouattara à la nation, les Ivoiriens entre doute et espoir





revue-de-presse-apres-le-discours-de-ouattara-a-la-nation-les-ivoiriens-entre-doute-et-espoir


Les quotidiens de ce lundi 9 août 2021 ont fait un large écho du discours à la nation du chef de l’Etat, Alassane Ouattara à l’occasion de la célébration du 61e anniversaire de l’accession de la Côte d’Ivoire à l’indépendance.

Discours à la nation du 6 août : "ADO sans solutions face aux souffrances des Ivoiriens", Titre Notre Voie qui fait savoir qu’au-delà du discours « mirifique », Alassane Ouattara n’a pas de solution face à la cherté de la vie.

« Ouattara répond aux attentes des Ivoiriens », réplique l’expression qui fait savoir que dans son adresse à la nation, Alassane Ouattara a apporté des réponses concrètes aux attentes des Ivoiriens.

Abondant dans le même sens, Le Patriote barre à la UNE : « Ouattara rassure » et d’ajouter que l’ambition du président de la République, c’est d’aller encore plus loin dans la transformation du pays.

Même son de cloche pour l’Inter qui affiche à sa première page : « Ouattara clarifie tout et donne des instructions »

Pour l’Héritage, Ouattara en ignorant Soro, compromet la réconciliation. Comme s’il répondait à l’Héritage, Guillaume Soro fait savoir qu’il a « foi en un avenir meilleur pour notre pays », écrit Générations nouvelles à sa page d’accueil.

"Alassane Ouattara réaffirme son attachement au dialogue", répond l’Avenir et au Matin d’ajouter "je ne ménagerai aucun effort pour l’apaisement dans le respecte de la loi et des institutions de la République".

                                                                     Achetez les journaux en ligne ici 

La crise au FPI n’a pas été omise. Sur ce sujet, le Sursaut, qui semble être dans le secret des dieux écrit "Voici ceux qui sont à la base du conflit Gbagbo-Affi N’Guessan".

"Gbagbo tient son premier comité central, aujourd’hui", écrit le Temps qui ajoute que l’importante adresse de Gbagbo est très attendue.

"Gestion des entreprises publiques : plusieurs DG débarqués", placarde, l’Inter qui cite entre autres sociétés, la SIR, Petroci, le Port autonome d’Abidjan. Et au journal de signifier que "les audits en cours menacent d’autres personnalités".

L’Essor ivoirien de son côté fait état d’un scandale financier au centre des impôts d’Adjamé et titre « centre des impôts d’Adjamé 3, Gbeuly Kessa Josiane : 200 millions de FCFA détournés ». Le journal qui pointe du doigt une société de téléphonie mobile croit savoir sur le mode opératoire de ce scandale.

                                                         Achetez les journaux en ligne ici 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Poursuite des opérations de déguerpissement des occupants des espaces publics à Yopougon-Ficgayo

Célébration des 75 ans du PDCI: Bédié rend hommage aux victimes des différentes crises