Côte d’Ivoire / Arrestation du professeur Johnson Kouassi : Les enseignants de l’université de Bouaké en grève ce jeudi





Côte d’Ivoire,Johnson Kouassi,Arrestation,Bouaké,Grève


Les enseignants de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire, entrent en grève, ce jeudi, pour protester contre l’arrestation du professeur Johnson Kouassi Zamina, et Dade Joël. Ils l’ont décidé, ce mercredi, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire de la plateforme régionale des fonctionnaires du Gbêkê, au campus 2 de cette université. 
" Nous sortons d'une assemblée générale importante. Nous avons aujourd'hui une crise qui est marquée par l'emprisonnement du camarade Zamina Johnson", a fait savoir Jean Francis Alger Ekoungoun, président de cette plateforme. Il ajouté : " Il a donc été décidé que nous marquons notre refus, refus que les libertés syndicales soient bafouées, refus que les droits syndicaux soient piétinés. Nous trouvons que c'est inadmissible et ce n'est pas normal que le camarade soit emprisonné. C'est pourquoi, l'Assemblée a décidé de tout arrêter. Arrêter les cours, arrêter les activités pédagogiques à partir de demain jeudi 21 février 2019 à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké. Nous allons tout arrêter pour marquer notre solidarité à l'endroit du camarade qui a été emprisonné de façon injuste. Les libertés syndicales ont été violées, les droits syndicaux ont été bafoués".

Modeste KONÉ

 

En lecture en ce moment

Blé Goudé révèle comment ils célébraient l’anniversaire de Laurent Gbagbo en prison à la CPI

Côte d’Ivoire : Le ministre Isaac Dé à Addis-Abeba pour la préparation des réunions du Conseil d’administration de "Smart Africa"