Nouveau parti de Gbagbo : "le congrès aura bel et bien lieu les 16 et 17 octobre 2021", rassure Danon Djédjé, président





nouveau-parti-de-gbagbo-quotle-congres-aura-bel-et-bien-lieu-les-16-et-17-octobre-2021quot-rassure-danon-djedje-president


Le congrès constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo aura bel et bien lieu les 16 et 17 octobre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire, a rassuré, ce vendredi, le président dudit congrès, Sébastien Danon Djédjé, face à la presse.

Une réponse qui coupe court aux rumeurs faisant état de ce que ce congrès ne pourrait pas se tenir faute de moyens financiers.

Pour ce congrès, plus de 1.600 personnes sont attendues. Mais, pour participer à ces assises, précise Danon Djédjé, il faut être copté, c’est-à-dire remplir des documents pour exprimer son désir de participer à ce congrès.

" L’enjeu de ce combat, c’est de mettre sur pied, une force politique qui rassemble les idéaux de gauche, les idéaux de partage de démocratie, de prospérité et de solidarité. C’est d’arriver à capter l’opinion des uns et des autres", a indiqué l’ancien ministre.

Se prononçant sur le cas de Simone Gbagbo, en instance de divorce d’avec Laurent Gbagbo, le président du congrès l’a invité à adhérer au nouveau parti.

" Mme Gbagbo est membre de l’ancien FPI. Nous créons un nouveau parti, nous invitons tous les ivoiriens à adhérer à ce nouveau parti, elle est invité à adhérer à ce nouveau parti. C’est un appel qu’on lance à tous les ivoiriens. Je ne voudrais pas qu’on particularise les choses".

Tout en annonçant que plusieurs partis frappent à la porte du nouveau parti en création, notamment l’UNG, le RPP et Cap-UDD, il a toutefois fait savoir que le parti de Blé Goudé, le Cojep, n’a pas encore donné son avis sur l’appel. "Chacun vient à son rythme", s’est-il contenté de dire.

Ce congrès va se tenir en deux temps. Outre l’Hôtel Ivoire où se tiendront les réflexions, il est prévu un village du congrès à Blockauss pour la partie festive.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Jean Louis Billon considère le PDCI comme faisant partie de l’opposition politique

FESPACO 2021 : La course pour l’Etalon de Yennenga ouverte