Assermentation : Une trentaine d’agents de l’ANARE-CI instruits sur les procédures





assermentation-une-trentaine-dagents-de-lanare-ci-instruits-sur-les-procedures


Une trentaine d’agents de l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire (ANARE-CI) a été formé, au cours d’un atelier, à Abidjan, à l’assermentation. Il s’agit, selon le directeur général de cette structure, Amidou Traoré, du personnel qui exerce dans le domaine du contrôle et du recours et celui chargé des missions d’enquêtes sur le terrain. Au cours de cette rencontre, il s’est agi de passer en revue les procédures pour une assermentation, ainsi la démarche.
Le directeur général l’ANARE-CI, Amidou Traoré, au cours de son allocution, a expliqué que cette formation est la deuxième étape d’un processus de quatre phases (constitution des dossiers, formation, dépôt des dossiers au greffe et prestation de serment). Selon lui, cette formation va permettre au personnel de savoir ce que c'est que l'assermentation, son importance et ses exigences. "Elle permettra également de renforcer le professionnalisme et la crédibilité du personnel de l'ANARE-CI", a-t-il fait savoir. Ajoutant qu'en réalité, c'est une exigence du code de l'électricité et de la loi portant sur le fonctionnement et l'organisation de l'Autorité nationale de régulation du secteur de l'électricité de Côte d'Ivoire qui fait obligation à ce qu'une partie du personnel fasse l'objet d'une assermentation.
En fait, l’assermentation est un acte solennel de la promesse solennelle que fait une personne avant d'entreprendre les tâches inhérentes à une certaine charge ou fonction.
" Il s'agit de former les agents sur la déontologie de leurs obligations professionnelles en vue de leur permettre de mesurer leurs devoirs et obligations pour un rendement qualitatif à la satisfaction du peuple. Il s'agit aussi de procéder au lancement officiel du processus d'assermentation des agents en charge de la régulation du secteur de l'électricité. Notre vision consiste à faire de l'ANARE-CI un régulateur de référence en Afrique et dans le monde entier", a ajouté Me Youssouf Fofana, président du Conseil de régulation de l’ANARE-CI.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football : Ce que les pros ivoiriens ont fait ce week end sur les stades européens

L’ANP appelle à l’équilibre de l’information lors des sénatoriales partielles