Dépossédée de façon irrégulière, Amessan Agnès (exploitante forestière) plaide pour la restitution de son périmètre d'exploitation





Côte d'Ivoire,exploitante forestière,Dame Amessan Agnès


Dame Sandé Amessan Agnès, est la première femme ivoirienne industrielle de bois, exploitante forestière, agréée officiellement par l’Etat de Côte d’Ivoire en 1980. A la suite de la crise qu’a connue le pays, son entreprise, située à Divo a été pillée. Pis, son périmètre d’exploitation N° 10580 AMS lui a été retiré et attribué de façon frauduleuse à d’autres individus.

Au chômage depuis neuf ans, avec ses 500 travailleurs, Amessan qui a exprimé toute sa reconnaissance au chef de l’Etat Alassane Ouattara qui n’a ménagé aucun effort pour la faire écouter et trouver des solutions à son problème.

"Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier le président de la République, Alassane Ouattara. Il n’a ménagé aucun effort. Dès qu’il a reçu mon premier courrier, il m’a fait écouter, il a donné des instructions au ministre des eaux et forêts", a-t-elle dit précisant toutefois "malgré ses fermes instructions et interventions, rien n’a été fait".

Tout en demandant au chef de l’Etat de se pencher personnellement sur son dossier, Mme Amessan dit n’avoir qu’un seul cri de cœur "la restitution légale de son périmètre d’exploitation forestière initial N° 10580 AMS SIASA de Divo".

Bien qu’un périmètre circonstanciel lui a été attribué à San Pedro en guise de compensation, Dame  Amessan veut retrouver son périmètre légal de Divo pour reprendre ses activités à zéro.

Elle dit ne pas comprendre le silence troublant du ministère des Eaux et Forêts qui tarde à exécuter la décision du chef de l’Etat.

"Il a eu 14 périmètres qui ont été retirés pendant la crise à des collègues. Grâce au président de la République et au gouvernement, les 14 périmètres ont été restitués aux collègues. Ils sont en activité depuis le 9 mai 2015. Et moi, qui n’étais pas concerné par ce retrait, c’est mon périmètre qui est toujours en exploitation frauduleuse", s’est-elle étonnée.

"Je ne veux rien d’autre que reprendre mes activités, me restituer mon périmètre, comme mes autres collègues à qui leur périmètre a été restitués", a-t-elle conclu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Athlétisme : Caster Semenya survole le meeting de Doha, deux jours après son échec devant le Tas

Vol d’un nouveau-né d’un jour au CHR de Man