Election à la Mugefci : l’alléchant programme du Dr Laurence Kamara en faveur des personnes vulnérables





election-a-la-mugefci-lallechant-programme-du-dr-laurence-kamara-en-faveur-des-personnes-vulnerables


La candidate, tête de liste du groupe Solidarité-Egalité, pour l’élection du président du conseil d’administration de la Mutuelle des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI), Dr Laurence Kamara dit vouloir mettre au centre de son programme,  les mutualistes et particulièrement ceux qui sont en situation de handicap, les femmes enceintes et les seniors.

La candidate, qui entend rester dans la dynamique insufflée par le Conseil d’administration sortant veut œuvrer à rapprocher les hôpitaux mutualistes des mutualistes à travers, notamment, la construction de cinq hôpitaux mutualistes et de cinq représentations dispatchés sur l'ensemble du territoire.

Dans son programme, la candidate compte faire en sorte que le déploiement de la Carte Unique et Intelligente (CUI) soit une réalité même dans les zones les plus reculées, avec la délégation de la prescription de bons aux infirmiers et sages-femmes en vue d'améliorer l'accès aux soins.

Les fonctionnaires stagiaires ne seront pas en reste. Ils bénéficieront désormais de la gratuité de la CUI, après les veuves et orphelins.

S’agissant du renouvellement de ladite carte, une politique de gratuité sera également appliquée à tous les mutualistes.

Membre du bureau sortant, la candidate compte inscrire au chapitre de ses priorités, le panier de soins médicaux, en forfaitisant certains actes qui sont exclus de la garantie, c’est-à-dire, les actes non pris en compte par les assurances, tels que les malformations congénitales, les greffes de peaux, etc. Cette politique d’entraide répond, selon elle, à la politique sociale qu’elle entend déployer si elle a la confiance des mutualistes.

Dans la même perspective, elle envisage de proposer au gouvernement, la prise en charge médicamenteuse de certaines pathologies qui relèvent normalement de la CMU pour qu'elles soient reversées à la MUGEFCI, afin de rendre facile et dynamique l'accès aux soins.

Elle prévoit de poursuivre le plaidoyer auprès du gouvernement pour la dynamisation de la CMU, car, a-t-elle révélé, depuis son entrée en vigueur en 2019, sur les 20 milliards FCFA qui lui ont été reversés pour le compte de la MUGEFCI, c'est moins de 5% qui sont utilisés pour soigner les mutualistes, précisément 450 millions FCFA. Plaider donc pour que les fonds soient utilisés pour la cause de la santé des mutualistes.

Dans ce vaste programme sanitaire, elle propose d’impliquer davantage, en tant que médecin, ses collègues dans la gestion des mutualistes, afin que leur prise en charge soit allégée.

L’élection des délégués des sections électorales est prévue se tenir le 11 décembre 2021.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Inondations à Abidjan: Plusieurs quartiers d'Abidjan sous les eaux, le point des dégâts

Covid-19 : le point de la situation du mercredi 13 mai 2020