Hygiène alimentaire: Une cinquantaine de professionnels de la santé sensibilisés aux bonnes pratiques





hygiene-alimentaire-une-cinquantaine-de-professionnels-de-la-sante-sensibilises-aux-bonnes-pratiques


Une cinquantaine de professionnels de la santé composés d'infirmiers, de sages-femmes et des médecins ont participé, le jeudi 21 octobre 2021, à une séance de formation dans le souci d'acquérir de bonnes informations sur la composition des bouillons utilisés dans la cuisine.

Quatre ateliers ont permis aux experts de Nestlé, et spécifiquement de Maggi, d’instruire les visiteurs sur les différentes compositions des bouillons, d’expliquer l’utilisation de la teneur en sel, en protéine et en fer, de participer à l’alphabétisation des femmes et de sensibiliser aux bonnes pratiques alimentaires.

Une visite virtuelle de l'usine Maggi a été l’occasion pour le chef cuisinier de montrer, de façon pratique, les étapes de fabrication des bouillons. Histoire de démontrer qu’aucun produit chimique n’est rajouté à la préparation, comme tentent de le faire croire les rumeurs. 

"Nous avons invité les professionnels de la santé pour leur donner les vraies informations sur nos différents produits qui ne souffrent d'aucun doute sur la santé des populations. Ils sont en contact permanent avec les populations. Par conséquent, ils doivent avoir les bonnes informations, les outils pour conseiller leurs patients lors des consultations médicales. Nous les sensibilisons aux bonnes pratiques alimentaires. Car en plus du goût, nos produits apportent un plus dans les assiettes", a expliqué Boris Konan Akanza, chef de produit de Maggi pour la Côte d'Ivoire.

Cette formation a été une aubaine les formateurs de présenter la tablette "Maggi Light" qui a moins de 15% de sel. Ils ont promis que dans les années à venir, tous leurs produits respecteront les consignes de l’OMS qui recommande qu’un adulte doit consommer 5g de sel par jour.

"Nous faisons la promotion d'une alimentation saine à travers nos produits, également un mode de vie saine et l'utilisation des matières premières locales", ont indiqué les formateurs.

 Les participants ont salué cette initiative qui permet de mettre tous les professionnels au même niveau d’informations.

 Notons qu’en partenariat avec l'UNESCO, la société Nestlé organise un programme de formation et d'alphabétisation au profit des femmes, qui apprennent à lire et à écrire.

Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Afrique du sud : Jacob Zuma passe sa première nuit en prison

Présidentielle 2020 : EDS décide de déposer la candidature de Laurent Gbagbo