Le développement du secteur privé, la priorité des priorités du gouvernement ivoirien (Achi Patrick)





le-developpement-du-secteur-prive-la-priorite-des-priorites-du-gouvernement-ivoirien-achi-patrick


Le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a fait savoir que la priorité des priorités de son gouvernement est le développement du secteur privé.

" De quelque manière qu’on le prenne, développer son secteur privé est la priorité des priorités parce que c’est elle qui vous donne les revenus pour améliorer les conditions de vie de vos populations à travers des investissements dans les secteurs sociaux. Mais également et surtout, créer des emplois massifs", a relevé Patrick Achi, lors d’une conférence de presse tenue ce lundi, à la Primature, sur l’action gouvernementale.

A lire: Cité dans les pandora papers, Patrick Achi se prononce : "il ne faut pas chercher là où il n’y a rien"

Pour le chef du gouvernement,  si on ne fait rien pour aide ce secteur à se développer, "ça va être un problème", parce qu’à un moment donné, on n’aura plus suffisamment de recette pour pouvoir construire certaines infrastructures, notamment les dispensaires, les hôpitaux, les routes.

Patrick Achi a en outre relevé que si rien n’est fait d’ici 10 ans, l’Etat va se retrouver avec plus de huit millions de jeunes sans emploi sous le bras.

A cet effet, le gouvernement a, en vue attirer l’investissement privé, pris diverses mesures pour faciliter leur accès, entre autres, la réduction de la fiscalité.

A lire également: Le Premier ministre face à la presse, ce lundi : voici ce que les Ivoiriens attendent de Patrick Achi

Malgré toutes ces mesures, Patrick Achi regrette que les investissements ne viennent pas en quantité suffisante.

"L’Etat a décidé de créer des conditions supplémentaires d’un écosystème qui lui accélère le développement du secteur privé de façon non seulement à absorber ces huit millions de jeunes mais également de générer des recettes…"

Depuis sa nomination le 26 mars 2021, c’est la première grande rencontre que le Premier ministre a tenue en vue de faire le point de l’action gouvernementale.

Il a abordé quatre grands chapitres, à savoir, l’économie, le social, la gouvernance et la sécurité et le social.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Etats généraux de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire/ Fofana Ali (Président du Comité d’Organisation) : "Il nous faut définir une feuille de route claire"

Accès à l’eau potable : Le ministre de l’hydraulique remet 20 camions-citernes à l’ONEP