6ème édition du festival "Coco Bulles" : Le coup d’envoi donné par le Maire de Treichville François Amichia





6eme-edition-du-festival-quotcoco-bullesquot-le-coup-denvoi-donne-par-le-maire-de-treichville-francois-amichia


Le coup d’envoi  de la 6e édition du festival international du dessin de presse et de la bande dessinée dénommée "Coco Bulles" a  été donné par le ministre Albert François Amichia, par ailleurs, maire de la commune de Treichville, le jeudi 11 novembre 2021, au rond-point de la rue 12 de Treichville.

 

Le premier magistrat de la commune N’zassa a salué cette initiative qui a choisi de faire passer le message de la paix et de la réconciliation par le dessin.

 

"Treichville est honoré de pouvoir accueillir cette édition que  nous avons voulu encourager parce qu’il est important que la Côte d’Ivoire qui a traversé une période difficile à un moment donné prenne les dispositions pour ne plus revivre ce que nous avons connu", a-t-il déclaré.

 

Avant lui, le président du comité d’organisation, Lassane Zohoré et ses amis de l’association "Tache d’encre", en plaçant "Coco Bulles 2021" sous le thème : " Le dessin comme outil de prévention des conflits", entendent s’inscrire dans la dynamique de la réconciliation prônée par le gouvernement ivoirien.

 

"La Côte d’Ivoire est dans une dynamique de réconciliation. En ce moment tous les acteurs politiques sont sur cette voie et nous les accompagnons pour donner un peu plus de retentissement à cela", a expliqué Lassane Zohoré.

 

 A coups d’mages, les dessinateurs cherchent à convaincre les acteurs politiques en particulier et la population en générale à s’inscrire dans la dynamique de cohésion et de réconciliation.

 

L’Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, Jobst Von Kirchman, a dit également soutenir ce festival qui fait la promotion du dessin, un instrument pour faire passer des messages sur les valeurs qui unissent les ivoiriens.

 

"Le dessin est un instrument qui permet de passer facilement des messages sur les valeurs qui unissent les gens comme la paix, la réconciliation, l’égalité et l’éducation. C’est un instrument qui peut aider à la réconciliation, à la prévention des conflits. C’est pour tout ça que nous soutenons Coco Bulles", a-t-il affirmé,

 

Pendant trois jours, les visiteurs pourront contempler les travaux des dessinateurs de presse de Côte d’Ivoire à travers une exposition. Des ateliers et tables-rondes seront aussi organiser pour ^permettre aux professionnels du secteur de partager leurs expériences les uns avec les autres. Sans oublier les masters-class et les concours pour les élèves et étudiants qui effectueront le déplacement jusqu’à la clôture prévue pour le dimanche 14 novembre 2021.

Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Niger: hommage du président Issoufou aux soldats morts à Inates

Football : Un tournoi pour l'éveil de conscience des jeunes d’Azaguié lancé