Côte d’Ivoire/ Guillaume Soro réaffirme : "Je suis parti de l’Assemblée nationale pour être libre"





Côte d'Ivoire,Guillaume Soro,Assemblée nationale


L’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a réaffirmé, ce jeudi, qu’il est parti de la présidence de l’institution pour préserver la paix, mais aussi pour être libre.

"J’ai décidé de partir de l’Assemblée nationale pour préserver la paix (…) j’ai voulu être libre et aujourd’hui, je suis un homme libre. Je dis ce que je veux et je vais où je veux", a déclaré Guillaume Soro qui recevait les chefs traditionnels de la région de la , à son domicile.

A lire également: Côte d’Ivoire : Guillaume Soro chez le président du Front populaire ivoirien

Poursuivant, il a ajouté qu’il voulait "être un homme libre, ne pas être obligé de militer au RHDP  (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix) pour garder son poste de président de l’Assemblée nationale".

" Je dis non. Je veux pouvoir choisir librement et je ne veux pas être sous tutelle", a martelé Soro, fustigeant ceux qui le vouent aux gémonies. 

" Comme les gens ont tout oublié aujourd’hui, ils peuvent dire que je ne suis plus rien", a-t-il dit rappelant des pans de l’histoire de la rébellion, où après avoir été renvoyé du gouvernement, lui et les ministres Soumahoro Issouf et Patrick Achi, par l’ex président Laurent Gbagbo, ils ont été conviés à Accra pour des négociations qui ont abouti à leur réintégration. 

"Aujourd’hui, c’est encore moi qui suis démissionnaire", a rappelé Soro, pour qui "dans la vie, il n’y a pas que l’argent, les postes. Il y a l’amitié, la fraternité et la dignité". 

" Je ne demande rien. Ce que Dieu a prévu pour moi se réalisera. Je suis serein", a-t-il conclu. 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

FPI: Affi N'guessan procède à un réaménagément technique de la direction du parti

Sénégal/BRVM : Pierre Atépa démissionne de la présidence du Conseil d’administration pour se porter candidat à la présidentielle