Eléphants de Côte d'Ivoire : Sory Diabaté répond à Dao Gabala '' Ce n'est pas la Fif qui exécute les dépenses ''





elephants-de-cote-divoire-sory-diabate-repond-a-dao-gabala-ce-nest-pas-la-fif-qui-execute-les-depenses


Lors de la conférence de presse animée le mardi 23 novembre, la présidente du Comité de normalisation de la Fif, Dao Mariam Gabala, a fait des révélations sur la gestion financière autour des Eléphants de Côte d’Ivoire. Des révélations qui accablent fortement l’ancien comité exécutif de la Fif, et plus principalement Sory Diabaté, qui avait en charge la gestion de la sélection nationale.

Dans une conférence de presse animée ce lundi,  Sory Diabaté a apporté une réplique aux propos de la présidente du comité de normalisation soutenant que les Elephants étaient logés sans contrat d'hébergement. 
"On dit que lorsqu'on gérait la FIF, le séjour au Radisson Blu coûtait 80 millions Fcfa. Et pourtant, il existe des contrats de 62 millions Fcfa, de 50 millions Fcfa et de 45 millions Fcfa. Il y a eu 4 contrats signés entre le Radisson Blu et la Fédération de football. On nous dit qu'il n'y avait pas de contrat entre les deux entités." a-t-il indiqué avant de revenir sur l'affaire des 50 litres d'eau par jour et par heure 
"On dit également que le carburant du car du Radisson Blu à Sol Béni a coûté des millions de Fcfa. Ce n'est pas vrai. La Fédération dirigée par feu Sidy Diallo ne s'est jamais entraînée à Sol Béni. On avait voulu s'entraîner là-bas. On nous a envoyé une facture comme si on allait s'entraîner à Wembley. On est partis au CTN. La pluie a endommagé la pelouse synthétique. On s'est retrouvé au stade Félix Houphouët-Boigny. Quand le Félicia a été fermé pour travaux, on est parti à Songon. Pour revenir au prix du carburant du car des Éléphants, on dépensait 500.000 Fcfa en 10 jours. Tout ce qui a été dit est faux " a ajouté Sory Diabaté tout en indiquant que ce n'est pas la Fif qui exécutait les dépenses au niveau des équipes nationales 
"Les équipes de Côte d'Ivoire sont financées en totalité par l'Etat. Le ministère des Sports, des Finances, du Budget et des Affaires étrangères sont impliqués dans le processus de validation des budgets des équipes nationales. Ce n'est pas la FIF qui éxécute les dépenses. C'est le comptable de l'ONS. Avec toute cette procédure, on ne peut pas dire que le gouvernement valide le budget des sélections sans savoir ce qu'il fait" a affirmé l'ancien vice président de la Fif . 

GZ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Reforme de la Commission électorale indépendante: L'Union africaine désavoue l'opposition

Météo : Ciel nuageux avec risques de pluies, alerte la SODEXAM