Gervinho « Je reviendrai plus fort pour gagner des trophées pour la Côte d’Ivoire»





gervinho-je-reviendrai-plus-fort-pour-gagner-des-trophees-pour-la-cote-divoire


 

Yao Kouassi Gervais dit « Gervinho » va bien. Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche le 29 octobre 2021, Gervinho a été opéré avec succès à Paris, le vendredi 19 novembre  dernier. « Jaguar » a accepté d’évoquer dans cette interview au téléphone sa blessure et son prochain  retour.  L’ailier de 34 ans espère revenir plus fort que jamais. 

Quel est l’état d’esprit actuel de Gervinho après l’opération du genou ?

Je suis dans de très bonnes dispositions mentales. C’est un coup dur pour moi. Mais,  j’ai pris cette blessure avec beaucoup de philosophie. Vu la carrière que Dieu m’a permis de faire, tout ce que j’ai gagné, je me dois d’être positif et prendre ce coup du sort avec beaucoup de recul.

C’est-à-dire ?

J’étais beaucoup plus agacé et contrarié pour la Côte d’Ivoire et mes coéquipiers. Je pense que je pouvais aider l’équipe. Malheureusement,  je l’ai abandonnée où elle avait le plus besoin de moi. Mais comme on le dit, tout ce que Dieu fait est bon. Lui seul sait pourquoi j’ai subi cette blessure.

Avez-vous le sentiment que le sort s’acharne contre vous?

Non.  Je ne vois pas les choses comme ça. Les blessures font partie de la carrière d’un footballeur. C’est vrai que c’est ma deuxième grave blessure au genou. Mais, ces blessures ne sont rien devant ce que Dieu m’a donné dans le foot. Les blessures font partie du risque du métier. On doit être fort pour les encaisser. C’est mon cas. Le plus important,  c’est de bien se soigner et revenir plus fort. Même si cela peut faire rire certains, je reviendrai plus fort. Vous allez voir du grand Gervinho bientôt.

Vous allez manquer une autre CAN après 2017 et 2019. Comment vivez-vous cela?

C’est évident que cela me contrarie et me laisse un goût amer. N’eût été le sort, je serai à ma 8e  CAN. Cela devait être un record absolu. Cela traduit aussi ma longévité au haut niveau et la grâce que Dieu m’a faite.

Gervinho peut-il rêver encore de la sélection après cette blessure?

La sélection n’est pas terminée pour moi. Je reviendrai plus fort que vous ne m’avez connu. Je mettrai tout en œuvre pour revenir et gagner de nouveaux titres avec la Côte d’Ivoire. A présent, c’est de tout faire pour être de la CAN en Côte d’Ivoire. Ça sera ma dernière compétition avec les Éléphants.

Avez-vous été soutenu après cette blessure?

Oui, j’ai reçu tellement de soutiens. J’ai pu mesurer l’amour que les Ivoiriens, les Africains et les Européens me portent. J’ai reçu des soutiens venus de Chine, de partout. Tous ces messages et appels m’ont ému et donné la force de faire face à ce coup dur. J’ai été soutenu par les dirigeants de la Fédération, le sélectionneur, mes coéquipiers en sélection et en club. Je remercie les Ivoiriens pour leur amour. Je reviendrai pour eux.

 

Source : supersportci 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Le corps mutilé d'un garçonnet découvert près d'Arikokaha

Zone aéroportuaire : ce qui est envisagé pour ceux qui seront déguerpis