Acquisition des connaissances par le jeu : " Eskalator junior " pour aider les enfants





acquisition-des-connaissances-par-le-jeu-quot-eskalator-junior-quot-pour-aider-les-enfants


Dans le souci de donner l’occasion aux parents d’offrir un jeu éducatif à leurs enfants en cette période de fin d’année, l’équipe du centre d’initiative littéraire et éducative (CILE-Afrique) a mis en place "Eskalator Junior", destiné aux enfants de 7 à 15ans.

Au cours de la conférence de presse de présentation qui s’est déroulée le vendredi 03 décembre 2021, à l’Université Sup’Elite située à Cocody, Cité des arts, le concepteur du jeu, Joachim Apata Obodji a expliqué qu’ " Eskalator Junior " est un jeu électronique éducatif téléchargeable sur un smartphone ou une tablette à partir d’une connexion internet.

Les sujets abordés sont composés de six grands chapitres en culture générale sur le sport; les pays du monde (cartographie), l’environnement naturel (la biodiversité, le monde animal, l’hydrologie…), les sciences et technologies; les arts/ la littérature et enfin la société.

Selon le conférencier, ce jeu sera un bon cadeau de Noël  car les enfants acquièrent des connaissances tout en jouant, individuellement ou avec d’autres enfants à travers le monde. Il comprend au total  7800 questions, 48 centres d’intérêts et différents niveaux d’âge, à savoir, les 7-9 ans (où l’accent est mis sur les images), les 9-12 ans et les 12-15 ans.

Il sera téléchargeable gratuitement à compter du 06 décembre 2021 sur Playstore et Appstore. Pour avoir le contenu total du jeu, il faudra débourser 2.000 FCFA, par un paiement en ligne.

Il est bon de noter que la sortie d’"Eskalator Junior" est un test, avant le lancement  du grand jeu "Eskalator Afrique-monde", destiné  cette fois aux adultes. Le grand format  qui comprend 160.000 questions et 32 thèmes/centres d’intérêts  sera présenté, selon M. Apata, en mars 2022. En attendant, le lancement officiel de cette première sortie est prévu le 06 décembre 2021 avec une quinzaine d’écoles sur le même site.

Il a souligné que ce jeu est le fruit de la collaboration d’une équipe composée d’experts ivoiriens et Burkinabès qui travaillent  sur le projet depuis 3 ans.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un mort et 561 sinistrés dans les inondations d’Anyama (Bilan provisoire)

Election présidentielle : Le décès d'Amadou Gon profitera-t-il à l’opposition ?