Mode-Plateau Fashion Street : Une 3e édition haute en sons et en lumières





mode-plateau-fashion-street-une-3e-edition-haute-en-sons-et-en-lumieres


Après la deuxième édition qui a connu un véritable succès l’an dernier, la mairie du Plateau a organisé du 17 au 24 décembre 2021 à l’hôtel Pullman, la 3e édition de "Plateau Fashion Street (PFS)". Ce rendez-vous annuel de la mode, organisé par la municipalité est cette année meublée par une exposition. Au nombre des activités de cette édition, un grand défilé de a été organisé samedi 18 décembre c  à l’espace  Mandela Peace Park de la commune chère au maire Jacques Gabriel Ehouo.

A cet effet, c’est une douzaine de créateurs venus du Maroc, du Togo , du Nigeria et de la Côte d'Ivoire qui a présenté  ses dernières collections devant un parterre d’invités triés sur le volet, dans un décor féerique créé pour la circonstance.

Cette année, "Plateau Fashion Street", le défilé de mode dans la rue a été un immense succès tant au  plan organisationnel que technique malgré le fait que  la propagation rapide du variant omicron de la Covid a empêché plusieurs créateurs européens d’effectuer le déplacement pour cette édition.

En ouverture de rideau, Maïmouna Ehouo, l’épouse du Premier Magistrat de la Commune du Plateau et marraine de la PFS, a tenu à souhaiter la bienvenue à toute l’assemblée avant de rappeler que la PFS, est effectivement en passe de devenir le rendez-vous incontournable des créateurs africains.

"Le Conseil Municipal du Plateau avec à sa tête l’Honorable Jacques Ehouo, mon époux, s’est résolument engagé dans la mise en œuvre de cette importante manifestation de haute portée culturelle qui a pour objectif d’ériger le Plateau en place incontournable de la mode africaine et mondiale", a-t-elle déclaré.

Par la suite, les créateurs de mode invités ont présenté leurs différentes collections. A la grande satisfaction des invités qui n’ont pas boudé leur plaisir.

Après le défilé, l’espace a été transformé en boîte de nuit géante à ciel ouvert avec une ambiance festive qui a permis à tous d’anticipé les fêtes de fin d’année.

Notons que l’objectif de PFS est de contribuer au développement de la mode africaine et faire ainsi du Plateau, un hub de la mode.

Solange ARALAMON

 

 

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Nouvelle plateforme politique : Danièle Boni Claverie réaffirme son engagement à oeuvrer à sa mise en place

Burkina Faso/ Une attaque djihadiste fait 35 morts à Arbinda