Dialogue politique : la phase des discussions reportée, la raison





dialogue-politique-la-phase-des-discussions-reportee-la-raison


La 5e phase du dialogue politique, ouverte le 16 décembre par le Premier ministre Patrick Achi devrait entrer dans sa phase de discussion sur les problèmes de fond ce mardi, comme annoncé lors de l’ouverture.

A lire aussi: Ouverture du dialogue politique : 21 formations politiques répondent à l’appel de Patrick Achi

Cette phase, dite décisive a été reportée, selon des sources. Sur les raisons de ce report, la source fait savoir que plusieurs partis et groupements politiques n’auraient pas déposé à temps, (17 décembre) leurs propositions de termes de référence, documents qui devraient servir de base de la discussion.

C’est, dit-on, en vue de permettre à ces derniers de déposer leurs TDR et garantir le caractère inclusif du dialogue que le gouvernement a accepté de reporter de 10 jours, soit jusqu’au 27 décembre, la date limite de réception des propositions.

Pour cette 5e phase, ce sont 21 formations politiques et des organisations de la société civile qui ont répondu à l’appel du gouvernement.

Toutefois, certains partis, dont le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) de Blé Goudé dénoncent leur mise à l’écart.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Saint Valentin 2022 : la fête célébrée à l’avance !

Côte d'Ivoire: qui prépare le retour de Laurent Gbagbo?