Accusé de dopage, Gbohouo Sylvain sera entendu par la Fifa ce mercredi





accuse-de-dopage-gbohouo-sylvain-sera-entendu-par-la-fifa-ce-mercredi


Le portier des Eléphants de Côte d’Ivoire, Gbohouo Sylvain, sera entendu ce mercredi 5 janvier sur le coup de 14 heures par la commission de discipline de la Fifa. Selon un communiqué publié par la Fifa,  le champion  d'Afrique d'Afrique va devoir s'expliquer sur cette fameuse affaire de dopage dont il est accusé. 

 En effet, le champion d’Afrique 2015 a été suspendu par l'instance dirigeante du football  ivoirien pour dopage. Et sa participation  à la Can 2021 est sérieusement compromise. L’information a été dévoilée, il y a quelques  jours,  par le club Ethiopien Wolkite Ketema où évolue l’international ivoirien. Mais le sélectionneur des Eléphants, Patrice Beaumelle a expliqué que son gardien numéro 1 n'était pour rien dans cette affaire. 
‘’  Nous lui avons demandé l’année dernière, au stage de Mars, d’aller faire les examens oculaires, comme souvent les gardiens le font, il est allé faire l’examen à Abidjan, le médecin, qui a fait l’examen, lui a prescrit des médicaments. Il a pris ces médicaments au mois de Mars, depuis le mois de Mars , il a arrêté ces médicaments. Lors du match contre le Cameroun, il a fait un test antidopage, après le match…le résultat est sorti le lundi 27 décembre qu’il y avait des traces (…)’’ a soutenu Patrice Beaumelle dans une vidéo postée sur le site de la Fif
‘’ Lui il n’était pas au courant, ils ont retrouvé dans ses traces de molécules, nous avons fourni l’ordonnance, le médecin de la Fédération a contacté le médecin en question, qui a fourni la preuve de l’ordonnance, le joueur n’a plus pris de médicament depuis le mois de Mars . Ce que nous souhaitons, c’est de faire appel pour faire un test pour prouver qu’il n’a plus rien, et s’il n’a plus rien, il pourra participer si la Fifa retire la suspension…si la Fifa ne la retire pas, je pense que qu’il ne pourra pas participer aux élections ‘’   a ajouté Beaumelle.

GZ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Revue de presse : l’opposition inonde le terrain, Hamed Bakayoko en embuscade

Services non demandés et non consommés facturés par les sociétés de téléphonie mobile : Assalé Tiémoko dit "non au pillage"