Décédée en Turquie, la dépouille mortelle de Fatima Bakayoko, sœur d’Hamed Bakayoko a regagné Abidjan, ce samedi





decedee-en-turquie-la-depouille-mortelle-de-fatima-bakayoko-soeur-dhamed-bakayoko-a-regagne-abidjan-ce-samedi


Décédée le 1er janvier 2022, en Turquie, la dépouille mortelle de Fatima Bakayoko, épouse Touré, sœur cadette du Premier ministre Hamed Bakayoko a été rapatriée à Abidjan ce samedi autour de 3h30 mn, en provenance d’Istanbul.

Selon le programme rendu public par la famille, la présentation des condoléances démarrent le lundi 10 janvier 2022 au domicile du père de la défunte à Cocody les 2 plateaux, Saint Jacques de 17 h à 20 h et prendront fin le mercredi 12 janvier 2022.

La levée de corps est prévue pour le jeudi 13 janvier 2022 de 14h 30 à 16 h à Ivosep Treichville, suivie du transfert Séguéla, sa ville natale où il est prévu ce même jeudi, une lecture coranique de 20 h à 22 h, à la grande mosquée de ladite ville.

L’inhumation quant à elle est prévue le vendredi 14 janvier 2022, après la prière de 16 h.

La disparition de Fatima Bakayoko, survient seulement 9 mois après le décès de son frère ainé, le Premier ministre Hamed Bakayoko, décédé des suites d'un cancer fulgurant dans un hôpital de Fribourg en Allemagne le 10 mars 2021.

Avant elle, Okou Djénéba, sœur cadette de l’ex chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly, a elle aussi, rendu l’âme le vendredi 17 décembre, à Paris et inhumée le 23 décembre à Korhogo.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Plus de 350 tonnes de produits prohibés incinérés par les douanes à Abengourou

Suspension du processus électoral à la Fif : Sidy Diallo interpelle la Fifa