Mutation de l'Alliance pour le changement en parti politique pro-Soro: " l'APC demeure et reste un mouvement pro-Alassane Ouattara" (membre statutaire)





Parti politique,Alliance Pour le Changement,Apc,Alphonse Soro


L'Alliance pour le changement (APC), qui s'est vue muée en parti politique pro-Soro, le samedi dernier, lors d'une assemblée générale extraordinaire, convoquée par Alphonse Soro, "demeure et reste un mouvement pro-Alassane Ouattara", a réaffirmé, le secrétaire général adjoint de cette organisation, Kader Abdramane Ouattara.  

"Des individus, pour un agenda personnel sont partis. Mais l'APC demeure et reste un mouvement pro-Alassane Ouattara qui s'inscrit dans la perspective de soutenir le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, le RHDP", a soutenu, Kader Ouattara, lors d'une conference de presse tenue, ce mercredi, à Abidjan.

A lire aussi: Assemblée générale de soutien de l'alliance pour le changement à Guillaume Soro: Des membres dénoncent une décision unilatérale.

Pour le secrétaire général adjoint, l'assemblée générale, transformant le mouvement en parti politique est "illégale". Car Alphonse Soro, ayant démissionné de son poste de président après sa nomination au poste de secrétaire national chargé de la jeunesse du Rassemblement des républicains, RDR, n'avait plus cette qualité pour convoquer une assemblée générale.  

"Nous dénonçons cette manière unilatérale d'un président démissionnaire sans consultation de tous les membres de l'alliance d'organiser une AG illégale en violation de nos textes", s'est-t-il insurgé, invitant les membres de l'organisation à se mobiliser pour prendre part à une assemblée générale extraordinaire, le samedi, "pour la mise en place de nouvelles instances dirigeantes" du mouvement.

M. Ouattara qui dénonce l'utilisation "frauduleuse et illégale" de leurs initiales promet toutefois, inviter personnellement Alphonse Soro et les autres dissidents à cette assemblée générale de "recadrage", pour qu'ils viennent s'expliquer sur les motivations de leurs actions.

Il a réaffirmé le soutien de l'APC au président Alassane Ouattara et à son gouvernement, ajoutant que l'APC va l'accompagner dans sa volonté de rassembler les enfants d'Houphouët-Boigny autour des idéaux du RHDP.  

"L'APC ne s'est jamais trompée et ne se trompera pas de combat. Nous ne tournerons pas la page Alassane Ouattara, nous n'abandonnerons jamais sa ligne. Ado demeure l'âme de l'APC", a-t-il conclu.

Lambert KOUAME      

En lecture en ce moment

Les 10 sportifs les mieux payés du monde en 2019 selon Forbes

En 2020, le FPI aura des candidats aux différentes élections en Côte d’Ivoire (Simone Gbagbo)