Après le PPA-CI, une délégation de la Reine mère du peuple du Ghana en Côte d’Ivoire chez Blé Goudé





apres-le-ppa-ci-une-delegation-de-la-reine-mere-du-peuple-du-ghana-en-cote-divoire-chez-ble-goude


Une délégation de l’Association des ghanéens vivant en Côte d’Ivoire, conduite par  Nanan Badohun Barthélémy chef de la communauté ghanéenne de Toviatoh (Commune de Port-Bouët), était samedi au siège du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep).

« L’objet de notre visite, c’est que notre reine mère, Nanan Abrafi-Kôtô organise un festival de la culture, de la tradition et de l’art culinaire, du sport et de la jeunesse. Raison pour laquelle nous sommes là pour expliquer l’idée de notre reine mère pour magnifier, l’union, la cohésion, le vivre ensemble et le  bonheur de l’homme africain vivant sur le territoire ivoirien », s’est exprimé le chef de délégation.

Dr Saraka Patrice, secrétaire général du Cojep a exprimé à ses hôtes, la gratitude du parti pour cet honneur en les associant à ce festival des arts et de la culture, qui fait la promotion des traditions et qui vise à rassembler les peuples africains.

« Nous leur disons merci et nous leur disons qu’ils ont frappé à la bonne porte.  Parce que le Cojep, c’est le congrès panafricain, et c’est le congrès des peuples africains », s’est réjoui Dr Saraka avant de rassurer ses hôtes de ce que le Cojep sera à leurs côtés les 25, 26 et 27 février à ce festival.

Avant cette visite au Cojep, la reine mère était le 7 janvier au siège du PPA-CI pour en vue d’informer le Secrétaire Général, Damana Adia Pickass, de l'organisation d'un Festival pour célébrer la solidarité et l'intégration Africaine des communautés étrangères en Côte d'Ivoire.

Nanan Abrafi-Kôtô a même adressé un courrier d’invitation à Laurent Gbagbo ainsi qu’à Damana Pickass.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Banque : la Société générale annonce une progression de 19% au premier semestre 2019

Le Vice-président inaugure samedi un axe routier à Bongouanou