Guinée-Bissau : Encore des tirs nourris 6 jours après une tentative de coup d’État





guinee-bissau-encore-des-tirs-nourris-6-jours-apres-une-tentative-de-coup-detat


Des tirs nourris ont été entendus, ce lundi 7 février 2022, à Bissau, la capitale de la Guinée-Bissau. La radio Capital a été prise pour cible et le palais gouvernemental a été évacué. Cette attaque intervient 6 jours après une tentative de coup d'État.

C'est un groupe d’hommes armés, selon la radio BBC, qui a ouvert le feu sur la station privée radio Capital, une filiale de Voice of America, la chaîne la plus écoutée du pays. L'émetteur, la console de mixage et les ordinateurs ont été détruits.

Au palais gouvernemental, près duquel des tirs ont également été entendus, le personnel a été prié d’évacuer les lieux. Pour l’heure, on ignore si le président Umaro Sissoco Embaló était présent dans le palais lors de l’attaque. Les assaillants n’ont pas non plus été identifiés pour l’instant.

On note, pour l’heure, une forte présence militaire dans la capitale bissau-guinéenne. L’accès à certains services stratégiques a été bloqué à la circulation.

Cette autre attaque intervient à peine 6 jours après une tentative de coup d’État contre le régime du président Umaro Sissoco Embaló, qui avait fait plus de 10 morts. On ne sait pas encore les motivations des assaillants.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Plus de 300 millions d’euros pour le financement d’une nouvelle centrale électrique en Côte d’Ivoire (communqué)

Les inscriptions aux concours d’entrée à l’IPNETP s’achèvent le 10 juin