Incivisme de certains ressortissants libanais sur les routes : Hayek Hassan et Dr Lakiss avaient prévenu





incivisme-de-certains-ressortissants-libanais-sur-les-routes-hayek-hassan-et-dr-lakiss-avaient-prevenu


Six personnes ont trouvé la mort dans un accident de la circulation, dimanche 22 février 2022, sur l’axe Abidjan – Grand-Bassam. A l’origine de ce drame, l’incivisme d’un automobiliste, Fass Achi Hamir Bragnan, 21 ans, Ivoiro-Libanais, qui a décidé de prendre un sens inverse. Cette imprudence a conduit à son décès, ainsi que celui de son compatriote Manlouk Abderlatif, 19 ans, du sergent Bamba Youssouf, 41 ans, Ivoirien, sergent au Groupement des sapeurs-pompiers militaires de l’Indenié dont le véhicule a été violemment percuté. Ce dernier avait avec lui, quatre femmes. Parmi elles, trois ont également trouvé la mort. Six familles endeuillées donc sur-le-champ parce qu’un seul individu a fait un mauvais choix.
Cet accident fait penser à un autre qui s’est produit, l’année dernière, à la mi-mai. Où trois ressortissants libanais avaient perdu la vie parce que le conducteur n’avait pas respecté le code de la route.
Loin de nous l’idée de jeter l’opprobre sur une communauté particulière. Mais la manière dont ces accidents se produisent doit interpeller. À commencé par ceux-là mêmes qui sont chargés de l’éducation de ces jeunes gens.
À l’époque, deux membres de cette communauté avaient tiré sur la sonnette d’alarme. Il s’agit du célèbre Hayek Hassan, très actif dans le social, et du docteur Lakiss Mohamed.
« Nous sommes les champions de l’indiscipline ! Nous sommes les champions du non-respect des règles instaurées par les autorités ! Mauvaise conduite, ronflement de pot d’échappement, course, non-port de ceinture de sécurité, téléphone au volant, etc. sont devenus une habitude comme si nous ne sommes pas concernés par les lois ", avait déploré Hayek Hassan. Suivi par le docteur Lakiss qui a condamné : « "L’inconscience et l’irresponsabilité nous poussent souvent à tolérer les caprices de nos enfants, en leur donnant tout ce qu’ils veulent et en leur permettant de faire tout ce qu’ils veulent, en faisant d’eux des criminels sans le savoir".
Avec ce qui s’est produit, dimanche, où des jeunes gens à peine sortis de l’adolescence qui avait plus de 15 millions FCFA en leur possession, il y a lieu de se demander si les appels de Hayek Hassan et de Dr Lakiss ont été entendus.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Revue de presse : De grandes décisions attendues du Conseil politique du RHDP, guerre de communication autour de la cache d’armes découverte chez Guillaume Soro

Décès du nouveau député de Mankono Hassan Fofana