Côte d’Ivoire/Flambée des prix: Ouattara apporte des précisions





cote-divoireflambee-des-prix-ouattara-apporte-des-precisions


Après son séjour au Ghana, en Éthiopie et en Belgique, le président de la République, Alassane Ouattara est rentré ce mardi 22 février 2022, en Côte d’Ivoire. A l’aéroport où il a été accueilli par le Premier ministre, Patrick Achi et des membres du gouvernement, il a fait le point de ces différentes visites.

Le Chef de l’État a indiqué que cette mission a été intense et très fructueuse avec de bonnes perspectives pour notre pays.

Interrogé sur la flambée des prix qui suscite diverses réactions, le président Ouattara a indiqué ce qui suit : « Même en mission, je suis en contact avec le Premier ministre. Nous avons par plus tard que hier, parlé de la question de la vie chère.vous savez c’est un phénomène malheureusement mondial et si on prend le taux d’inflation en Côte d’Ivoire. Évidemment le taux d’inflation général est faible. Le problème de la vie chère résulte d’une déficience de l’offre. Je crois qu’il y a eu un peu de sécheresse ici et là. Donc les productions vivrières ont un peu baissées. En matière de protéines, vous savez également que les problèmes avec certains pays voisins ont ralenti l’acheminement du bétail. Mais, nous avons avec le Premier ministre décidé que les ministres aillent sur le terrain. Que nous puissions avoir une réunion avec le groupement de consommateurs pour essayer de contenir ces augmentations de prix. Bien sûr, on ne va nous comparer à des pays voisins, mais, je peux vous dire que le taux d’inflation dans la plupart des pays de l’Afrique de e l’ouest vont entre 8 et 15%. En Côte d’Ivoire, nous en sommes à 3,5 et 4%. Mais c’est 3,5 – 4% de trop en ce qui me concerne. Nous avons une monnaie stable qui nous protège contre des flambées de prix que nous voyons dans d’autres pays. Mais nous continuerons de prendre toutes les dispositions au niveau de l’offre pour que la production soit encore plus abondante. Et s’il y a des besoins d’irrigation, nous mettrons les moyens qu’il faut », a déclaré le président Ouattara.

Fulbert Yao

 
 
 

En lecture en ce moment

5e congrès ordinaire du Gepci : Patrice Yao prône l’esprit d’équipe

Ahoussou Jeannot appelle à l’union sacrée face au péril des attaques terroristes