Comite de normalisation de la Fif: la Fifa et la Caf renouvellent leur confiance à Dao Gabala





comite-de-normalisation-de-la-fif-la-fifa-et-la-caf-renouvellent-leur-confiance-a-dao-gabala


La FIFA et la Confédération Africaine de Football (CAF) ont renouvelé leur confiance au Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football ( CN-FIF) dirigé par Dao Gabala. Pendant que les membres actifs de la Fif sont en Assemblée générale extraordinaire depuis ce vendredi,  ces deux institutions internationales ont adressé un courrier conjoint , afin de lui rappeler son mandat. Dans ce courrier signé du Secrétaire général de la CAF, Véron Mosengo-Omba invite la présidente du CN-FIF, Dao Mariam  Gabala à poursuivre sa mission jusqu'à l'élection du prochain président de la Fif . Voici l'intégralité du courrier.  

 


Madame la Présidente du Comité de normalisation, 

Informées par la voie d'une lettre ouverte publiée dans la presse ivoirienne et émanant de 11 clubs membres de la FIF, qui font état d'entraves au bon exercice de la fin du mandat confié au Comité de normalisation par la FIFA, cette dernière et la CAF jugent utile de vous adresser la présente. Son but est de rappeler et préciser ce qui suit, à l'attention de tous les acteurs concernés de tous les media et utilisateurs des réseaux sociaux, afin qu'ils soient correctement informés:

Le 24 décembre 2020, la FIFA a suspendu le Comité Exécutif et instauré un Comité de normalisation pour venir en aide à la Fédération Ivoirienne de Football, qui ne parvenait pas à faire face à ses obligations statutaires de membre de la FIFA. 
Le 21 décembre 2021, la FIFA a informé par courriel de la prorogation de la mission du Comité de normalisation jusqu'au 31 mars 2022, sa mission n'étant pas terminée. En effet, l'assemblée générale élective qui doit marquer la fin de cette mission et permettre la reprise de la direction de la Fédération par ses organes statutaires ne peut être organisée que forsque l'étape préalable à ces assises, à savoir l'adoption des Statuts et du Code électoral révisés, aura été menée à son terme. Or cela est prévu pour le samedi 26 février 2022. 

La révision des textes a fait l'objet d'une méthodologie participative, approuvée par la FIFA, qui a vu la consultation de tous les membres actifs et non actifs (Ligues régionales et Districts). Outre les consultations avec les clubs, la révision des statuts a donné lieu à des consultations fréquentes et régulières avec la CAF, la FIFA et le ministère de tutelle. La FIFA a par ailleurs précisé dans son courriel du 21 décembre 2021 que la mission du Comité de Normalisation a aussi consisté à superviser l'audit des comptes de la FIF par une société indépendante. Il faut donc retenir que cette étape d'audit fait donc bien partie intégrante du mandat confié. La communauté ivoirienne du football et touS ceux qui souhaitent réellement euvrer à la réussite collective de cette période transitoire, sont invités à ne pas contrarier le travail du Comité de normalisation. Cela ne ferait que retarder encore l'organisation de l'Assemblée élective attendue par tous et la fin de la mission.


Confédération africaine de football 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Législatives 2021 : Elections calmes et apaisées, malgré quelques disfonctionnements

Libreville / L’intégralité du message des militaires à la radio nationale du Gabon