Célébration du mardi gras : Plusieurs établissements rendent hommage aux différents corps de métiers





celebration-du-mardi-gras-plusieurs-etablissements-rendent-hommage-aux-differents-corps-de-metiers


Le mardi gras, célébré 47 jours avant la fête de Pâques et très connu pour ses traditions culinaires et ses activités festives est célébré ce 1er mars à travers le monde. En côte d’Ivoire, les établissements scolaires, comme chaque année, ont saisi l’occasion pour faire des parades à travers les rues de leurs quartiers.

Les enfants étaient déguisés dans des apparats traditionnels africains, selon les exigences des écoles. Mais la majorité des établissements ont opté cette année pour les tenues des différents corps de métiers. Une façon, selon les responsables de plusieurs écoles visitées, de rendre un vibrant hommage à ces travailleurs. Mais aussi susciter des vocations au sein des enfants et leur permettre de rêver.

"Ces enfants représentent l’avenir. Il faut, à travers ces tenues, leur donner le goût de leurs futurs emplois. Ce sont eux les cadres de demain », nous a confié Maman Flo Besson, fondatrice de l’école « Les Anges de l’Eternel », sise à Cocody-Angré.

Dans les différentes caravanes, l’on a pu repérer des médecins, des Policiers, des gendarmes, des magistrats, des sapeurs-pompiers, des marins, des infirmiers, des sage- femmes, etc.

Les enfants, heureux d’arborer ces vêtements ont participé aux célébrations dans la ferveur. Les parents, après avoir « souffert » pour faire confectionner les tenues, étaient fiers de prendre leurs progénitures en photos et en vidéos pour les poster sur les réseaux sociaux.

Dans les temps anciens, les enfants sonnaient chez les voisins pour récupérer des oeufs, du sucre et de la farine et ainsi échanger les ingrédients pour des crêpes réussies. On déguste les crêpes en fin de journée. Selon la tradition, cela permettait au peuple de se débarrasser des produits gras encore présents dans leur habitation qu'ils ne pourront plus consommer au moment du Carême. C'est pourquoi la coutume se définit par la réalisation de toutes sortes d'autres mets tels que des beignets, gaufres et crêpes, le riz gras.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La mascote officielle de la Can 2019 devoilée

Mondial 2022 : le Suisse Breel Embolo crucifie le Cameroun, son pays natal