Des journalistes ivoiriens situés sur leurs rôles dans la lutte contre le tabagisme





des-journalistes-ivoiriens-situes-sur-leurs-roles-dans-la-lutte-contre-le-tabagisme


Le Réseau des communicateurs pour la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme en milieu scolaire et universitaire (RECLTASU), en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé, a initié une formation à l’endroit des journalistes ce mardi au Plateau. A en croire le président de Rectalsu, Dimitri Agoutsi, cette formation avait pour but de renforcer les capacités des hommes de médias autour de la thématique du tabac afin que ces derniers puissent faire des productions de qualités à l’occasion de la 2e édition du concours Plume Anti-Tabac.  

Durant plus de deux heures de formation, les journalistes ont été éclairé sur les dangers liés à l’usage du tabac, la loi anti-tabac, l’ingérence des industries dans la loi Anti-tabac, l’ingérence des industries du tabac dans la lutte et bien d’autres. 
 Exposants sur les dangers auxquels s'expose le fumeur,  Docteur Koffi Nester, chef du service communication du Pnlta, a fait savoir que la presse occupe une place prépondérante dans la lutte contre l’usage du tabac. Il a donc exhorté les journalistes ivoiriens à jouer leur partition dans la lutte, afin d'informer régulièrement les populations.  
De son coté, N'Guessan Sebastienne, chargée de la Réglementation au Pnlta,   a également expliqué aux journalistes leurs rôles dans la lutte contre le tabac ''  Il faut eduquer , sensiliser et former les populations, il faut leurs montrer que le tabac est dangereux pour le santé , et ce travail là , c’est vous les journalistes qui devez le faire '' a-t-elle soutenu.
Le président du Rectalsu, Dimitri Agoutsi a fait savoir que pour cette deuxième édition du Concours Plume Anti-tabac,  les journalistes doivent produire un dossier et une interview. 

GZ 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Taekwondo: Cissé Cheick Sallah décroche la médaille de bronze à Rome

Guinée Bissau : Situation confuse après des tirs autour du palais présidentiel