Cop 15 : Près de 500 milliards FCFA à mobiliser pour restaurer les terres dégradées en Côte d’Ivoire





cop-15-pres-de-500-milliards-fcfa-a-mobiliser-pour-restaurer-les-terres-degradees-en-cote-divoire


La Côte d’Ivoire entrevoit de mobiliser environ 500 milliards de FCFA pour restaurer ses espaces de cutures dégradés, à travers une initiative, dite d’Abidjan, à l’occasion de la 15ème Conférence des Parties (COP15) à la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification et la sècheresse prévue du 09 au 20 mai 2022 à Abidjan.

« L’initiative d’Abidjan aura pour objectif de mobiliser entre 600 millions et un milliard de dollars auprès des bailleurs de fonds, lors de la COP15, pour restaurer les terres dégradées et augmenter durablement la production agricole en Côte d’Ivoire à l’horizon 2030-2050 », a déclaré jeudi 17 mars 2022 à l’hôtel du district à Abidjan, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Jean-Luc Assi à l’occasion d’une formation et déjeuner avec la presse.

Il a expliqué qu’au cours de la COP15, le président de la République, Alassane Ouattara, va présenter à ses pairs et invités, l’Initiative d’Abidjan appelée « Abidjan Legacy Program », qui est une réponse de la Côte d’Ivoire à la mise en œuvre des résolutions de la COP15. « Il nous faut donc faire un état des lieux sans complaisance et tracer les contours d’un programme de restauration des sols perturbés et des forêts dégradées », a-t-il exhorté.

Pour M. Assi, les retombées de la COP15 sont d’abord d’ordre économique par la création de nombreux emplois, la relance du secteur du tourisme, l’attraction des investissements étrangers directs dans le domaine de la lutte contre la dégradation des sols et le développement de l’agriculture durable ainsi que l’assistance technique et financière de nombreux partenaires au développement.

Il a estimé que les secteurs du transport, de l’hôtellerie, de la restauration et bien d’autres tireront grand profit de la présence pendant environ deux semaines des participants venus d’horizons divers. Au niveau stratégique, la Côte d’Ivoire en tant que pays hôte, assurera la présidence de la COP pendant deux années consécutives.

Aip

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Plus de 500 délégués à l’assemblée générale de la JFPI à Gagnoa

Concours d’entrée à l’école de Gendarmerie : les préinscriptions démarrent, ce jeudi