Composition d’un nouveau gouvernement : De quoi Ouattara a-t-il peur?





composition-dun-nouveau-gouvernement-de-quoi-ouattara-a-t-il-peur

La formation d'un nouveau gouvernement est devenu un véritable casse-tête pour le chef de l'Etat



Le président de la République, Alassane Ouattara, a informé ses ministres, selon jeuneafrique.com, en décembre 2021, de ce qu'il « souhaitait former une équipe plus resserrée ». Ce qui sous-entendait qu’il réduirait le nombre de ministres pour travailler avec un nombre plus restreint. Seulement, depuis lors, plus rien. Le chef de l’Etat n’en parle plus, la question semblant ne plus être à l’ordre du jour.
En fait, à bien y voir clair, Alassane Ouattara marche sur des œufs, se montrant très prudent. Il veut éviter des frustrations dans son propre camp qui pourraient avoir des répercussions dans les régions et sur ces militants dans les zones acquises à sa cause. Le ballon d’essai qu’il a lancé avec la restructuration de son parti est là pour lui rappeler qu’il faut faire très attention quand on engage des réformes. Par-ci par-là, dans les structures de base, de nombreux militants se sont sentis trahis. L’on a assisté à des coups de gueule. On se souvient encore de la sortie de Yaya Fofana, président du Mouvement des forces d’avenir, au lendemain de la restructuration du RHDP : « "Nous protestons à travers une voie audible que nous avons le droit de figurer sur ces listes et maintenant ! Tout en observant une déférente considération et un profond respect, nous exigeons que des explications nous soient données. Alors, si c’est un oubli ou une omission, … qu’on répare aussitôt le tort qui nous est fait ! Car nous avons aussi des cadres et militantes et militants compétents que les autres, des autres partis membres".
Ce genre de situation, selon un proche du parti au pouvoir, le président de la République n’en veut plus. C’est pourquoi il avance à pas de caméléon en vue de trouver la bonne parade qui contenterait tout le monde. Mais d’ores et déjà, la tâche s’annonce ardue pour lui. D’autant plus que, comme l’annonce des personnes bien introduites dans les arcanes du pouvoir, l’opposition pourrait faire son entrée dans le gouvernement. Synonyme également du départ d’un plus grand nombre de ministres. Que va donc faire Alassane Ouattara ? Tout le monde a le regard tourné vers lui, attendant la décision qu’il prendra.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Eaux et Forêts : Les chantiers qu’Alain Donwahi a laissé à son successeur

L’écrivaine Annie Ernaux déclarée lauréate du prix Nobel de la littérature 2022