Procès de l’assassinat de Thomas Sankara : le principal accusé, l’ex-président Blaise Compaoré condamné à perpétuité





proces-de-lassassinat-de-thomas-sankara-le-principal-accuse-lex-president-blaise-compaore-condamne-a-perpetuite


Après six mois d’audience, le verdict est tombé. Le tribunal militaire de Ouagadougou a condamné par contumace à la prison à perpétuité, l’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, principal accusé dans l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, tué dans un coup d’Etat en 1987 avec 12 de ses compagnons pour "complicité d’assassinat et attentat à la sûreté de l’Etat". Une qui va au-delà de celle qu’avait requise le parquet.

 

Lire aussi: Burkina, procès Sankara : le Parquet requiert 30 ans de prison contre l’ex président Blaise Compaoré

Lors de l’audience du 8 février, le parquet avait demandé au tribunal de reconnaitre M. Compaoré, coupable « d'attentat à la sûreté de l'Etat », de « recel de cadavre » et de « complicité d'assassinat » et de condamner à 30 ans de prison ferme, rappelle-t-on.

Ce procès se tient en l’absence du principal accusé, Blaise Compaoré, chassé du pouvoir en 2014, et qui vit depuis lors en Côte d’Ivoire.

Le tribunal militaire a également condamné à la perpétuité, le commandant Hyaceinte Kafando et le général Gilbert Diendéré.

A lire également: Burkina Faso : le général Diendéré plaide non coupable au procès Sankara

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Prix SILA des médias 2022 : Aucun lauréat désigné

3es mandats : Tiken Jah Fakoly charge