Election à la Fif : Idriss Diallo '' je me sens aguerri pour diriger le football ivoirien ''





election-a-la-fif-idriss-diallo-je-me-sens-aguerri-pour-diriger-le-football-ivoirien


Candidat déclaré à l'élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football,  Yacine Idriss Diallo a fait savoir qu'il a les compétences nécessaires pour diriger le football ivoirien.  C'était ce jeudi 7 avril 2022 à Sofitel Hotel Ivoire lors de l'annonce officielle de sa candidature à la succession de feu Sidy Diallo.   "Je suis candidat, parce que je me sens aguerri pour diriger le football ivoirien. Mieux, j'ai des hommes de qualité '' a lancé Idriss Diallo qui entend tendre la main aux autres candidats une fois élu à la présidence de la Fif 

'' Que les gens arrêtent de faire peur aux Ivoiriens... Les élections auront lieu. Et il n'y aura rien. Si je suis élu, je tiendrai la main aux  autres candidats..." a-t-il indiqué.  
Ce fut également l'occasion pour le candidat Yacine Idriss Diallo de clarifier certaines choses relativement à son parcours dans le football ivoirien.  
"Quand vous regardez l'Asec Mimosas, vous êtes fiers ou pas ? Bien, j'ai participé à la réussite de ce club, Me Roger Ouegnin est là. Quand vous prenez le mandat de Anouma, 1ère qualification à la Coupe du Monde dans l'histoire de notre pays, une équipe qui faisait rêver, qui fait aimer le football aux Ivoiriens et Africains; j'ai participé à ça'', a-t-il lancé tout en affirmant ne pas être concerné par le bilan du football ivoirien durant ces 10 dernières années 
'' Je suis parti de la FIF depuis plus de dix ans. Donc tout ce que vous voyez maintenant et depuis plus de dix ans, ce n'est pas à moi qu'il faut demander les comptes. Parce que je vois les gens m'associer à la gestion du football de ces dix dernières années. Je suis prêt à répondre de ma gestion partout où je suis passé. Je suis aussi prêt à tout débat avec mes adversaires...'' a-t-il affirmé.  

GZ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Didiévi: un troupeau d'éléphants tue un élève dans le village de Yalombi-Kouassikro

Orpaillage clandestin: La brigade de répression des infractions au code minier installée