Depuis Accra, Simone Gbagbo avertit : « celui qui veut être dans les injures n'a pas sa place au MGC»





depuis-accra-simone-gbagbo-avertit-celui-qui-veut-etre-dans-les-injures-na-pas-sa-place-au-mgc


En déplacement au Ghana, la marraine du Mouvement et Génération capable (MGC), Simone Gbagbo a eu une rencontre d'échanges, mercredi avec quelques personnes désireuses d'intégrer le mouvement.

Mais avant leur adhésion, l’ex-première dame a tenu à leur préciser que les injures ne sont pas la bienvenue dans son mouvement.

Elle a aussi exhorté les membres de son parti à s'éloigner des invectives tant dans la vie active que sur les réseaux sociaux.

«Il ne faut pas se laisser distraire, celui qui veut être dans les injures doit quitter mon camp» a-t-elle prévenu, estimant que ceux qui s'adonnent aux attaques sont contre le succès et le développement.

Au cours de cette rencontre avec les réfugiés, l’épouse de Laurent Gbagbo a fait l’historique et décliné les trois grands axes de la politique de son mouvement à savoir, le développement économique social du pays pour sortir du sous-développement, le développement de l’éthique, de la transformation des mentalités, la promotion des valeurs, et la conquête politique afin de former les ivoiriens pour qu’ils deviennent des bons députés, maires, présidents de conseils régionaux, ministres et présidents.

Pour l'accomplissement de tous ces projets, l’ex-première dame a relevé le besoin d’avoir dans ses rangs, des gens remplis de sagesse, de compétence, d'intelligence.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Décès d’Hamed Bakayoko : les élèves refusent de reprendre les cours à Séguéla

Athlétisme / Ta Lou réalise la meilleure performance mondiale de l’année