Fête de travail : le parti de Gbagbo qualifie le 1er mai, fête de travail de « fora de plaisance et de défoulement »





fete-de-travail-le-parti-de-gbagbo-qualifie-le-1er-mai-fete-de-travail-de-fora-de-plaisance-et-de-defoulement


Le Parti des peuples africains - Côte d’Ivoire (PPA-CI, nouvelle formation politique de Laurent Gbagbo) a, dans une déclaration, qualifié la célébration de la fête du travail de « fora (forums) de plaisance et de défoulement ».

Dans cette note, signée par le secrétaire général adjoint, chargé des syndicats et du monde du travail, Comoé Koffi, le PPA-CI a dépeint la situation de précarité que vivent toutes les couches de la société ivoirienne, à savoir, les planteurs, les travailleurs du privé, les travailleurs du secteur public, et ceux du secteur informel.

Pour le parti de Gbagbo, l’analyse de la situation que vivent les travailleurs « laisse entrevoir une volonté manifeste du pouvoir de tirer notre pays vers le bas ».

« Au regard de tout ce qui est dit, les 1er mai ressemblent à des fora de plaisance et de défoulement. Ce sont de simples exutoires servant de fuite en avant pour déplacer les problèmes quand on ne peut pas les résoudre », a déduit le PPA-CI, exhortant tous les travailleurs à s'armer de courage pour faire face à toutes les intempéries d'où qu’elles viennent. 

Le PPA-CI pour qui, la hausse des prix de tous les produits de première nécessité ainsi que le carburant, avec son corollaire d’impact social ne semble pas émouvoir le gouvernement, appelle à une grande solidarité entre les travailleurs et autour des travailleurs.

Il appelle également à la "mobilisation de toutes les forces vives de la nation pour faire reculer les affres de l'injustice".

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 13 novembre 2019

Le message de Max Alain Gradel à la Présidence : « En dehors de nos familles, le monde nous avait tourné le dos »