Revue de presse: Fête du travail-Les syndicats en colère, Ouattara rassure.





revue-de-presse-fete-du-travail-les-syndicats-en-colere-ouattara-rassure


Le week-end dernier a été marqué par la célébration de la fête du travail (dimanche 1er mai) et de l’Aid El Fitr (lundi 2 mai 2022). Les journaux ivoiriens, selon leur ligne éditoriale, ont rapporté les informations liées à ces deux commémorations. 

Ainsi, LG Infos écrit à sa Une "Fête du travail dimanche 1er Mai: le PPA-CI démonte la politique sociale du RHDP", là où Le Nouveau Réveil barre à sa manchette "Fête du travail/Les travailleurs face au Gouvernement, cherté de la vie: Les syndicats mettent la pression". Dans la même veine, le Bélier titre à sa page d'ouverture: "Face à la hausse des prix des denrées alimentaires: Les travailleurs mettent la pression sur le Gouvernement" et Le Panafricain de mentionner "Commémoration de la fête du travail, le 1er Mai: Tirs groupés sur le régime d’Alassane Ouattara. 

De l’autre bord, l’Avenir affirme en première page "Fête du travail/pouvoir d’achat: Le Gouvernement rassure les centrales syndicales". Même son de cloche pour L’Expression qui marque "célébration du 1er Mai: Le Gouvernement rassure les travailleurs".

La fête de l’Aid El Fitr qui a mis fin au mois du Ramadan chez la communauté musulmane a été une belle occasion pour le Président ivoirien d’appeler à la paix et à la cohésion sociale. Les propos d'Alassane Ouattara ont été rapportés à cet effet, par Le Patriote en ces termes: "Alassane Ouattara rassure les Ivoiriens: La paix va continuer de régner sur notre pays". Il est rejoint par Le Matin qui suit la cadence avec comme titre "Aïd El Fitr, après la prière hier: le Président Alassane Ouattara: La Paix continuera de régner en Côte d’Ivoire".

Plusieurs autres sujets d’actualité ont retenu l'attention de la presse. Il s'agit entre autres de "la fête de la liberté" organisée par le Front populaire ivoirien (FPI) à Abengourou, l’envoi en mission des délégations du RHDP dans les différentes régions du pays, la sortie de Guillaume Soro qui a lancé un appel aux imams et le démenti de l'ancien ministre de eaux et forêts, Alain Richard Donwahi sur une affaire de trafic illicite de bois dans laquelle il est cité.

En Sport, les quotidiens sportifs sont revenus sur l'incident qui a eu lieu au stade Champroux lors du match comptant pour la 18e journée du championnat de Ligue 1 et qui opposait l’Asec Mimosas au Lys de Sassandra. Le Sport pointe à sa Une "Ligue 1 (18eF Journée) Lys FC-Asec 1-2: Des vandales sévissent au Stade Champroux". Super Sport va plus loin pour écrire: "Ligue 1 (18e journée), L’Asec bat Lys, les Drogbaphiles cassent et injurient Me Roger Ouegnin".

Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Bénin : les députés de la 8e législature installés ce jeudi

Religion: Le guide de la communauté musulmane invite les fidèles musulmans à mettre à profit, les valeurs spirituelles et sociales du Ramadan