Levée de rideau du FEMUA 14





levee-de-rideau-du-femua-14


La ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Leguenou Remarck, a ouvert, mardi 10 mai 2022, à Anoumabo, la 14ème édition du Festival des musiques urbaines (FEMUA) qui se tient cette année sous le thème, « Entreprenariat et employabilité des jeunes ».

En présence de plusieurs autorités, Mme Remarck a salué la résilience et l’endurance du leader du groupe, Traoré Salif dit A’Salfo, qui a maintenu la cohésion du groupe, et perpétué le FEMUA.

Représentant le Premier ministre, elle a souhaité la bienvenue à toutes les délégations, en particulier à celle de la République démocratique du Congo, pays invité officiel, avec la présence de Maman Amazone, épouse de Papa Wemba, Roi de la Rumba congolaise, « tombé les armes à la main », sur scène, comme il a souhaité mourir, lors du FEMUA de 2016.

La République démocratique du Congo (RDC) est donc le pays invité d’honneur à cette édition. Ses artistes auront droit à des matinées et soirées aussi bien à l’Institut français au Plateau, à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) qu’à Anoumabo, sur le site principal de ce festival, l’un des plus grands de musique urbaine de la sous-région.

Non seulement Magic System, mais aussi Yodé et Siro, Youssoupha et une bonne dizaine d’artistes nationaux et étrangers seront en attraction sur les différentes scènes du FEMUA dont l’apothéose est prévue pour le samedi 14 mai à San Pedro.

Le ministre ivoirien du Tourisme, son homologue du Burkina Faso, le représentant de l’Union européenne, le citoyen civil Vincent Toh Bi, assistaient à la cérémonie, qui s’est achevée par la pose symbolique des premières pierres des écoles que Magic System et A’Salfo vont construire à Tanda et à Port Bouët, a-t-on noté.

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Le Burundi confronté à une flambée de paludisme

Procès de proches de Guillaume Soro : Alain Lobognon réclame Méité Sindou à la barre