Au Royaume-Uni, la reine Elizabeth II acclamée pour le début de son jubilé de platine





au-royaume-uni-la-reine-elizabeth-ii-acclamee-pour-le-debut-de-son-jubile-de-platine


C'est depuis le balcon du palais de Buckingham que la reine Elizabeth II a lancé, jeudi, les festivités de ses 70 ans à la tête du Royaume-Uni. La souveraine de 96 ans manquera toutefois le service religieux prévu vendredi en raison d'"un inconfort", ravivant les inquiétudes autour de sa santé.

Devenue rare en public en raison de sa santé déclinante, Elizabeth II a été acclamée jeudi 2 juin par des dizaines de milliers de personnes au balcon du palais de Buckingham, au premier jour des célébrations de ses 70 ans de règne, une longévité sans précédent pour la monarchie britannique.

C'était le point d'orgue très attendu des quatre jours de festivités du jubilé de platine de l'ultrapopulaire souveraine de 96 ans, symbole de stabilité malgré les bouleversements traversés par le pays, appréciée pour son dévouement inlassable, sa neutralité irréprochable et son humour pince-sans-rire.

La reine, montée sur le trône à 25 ans le 6 février 1952 à la mort de son père George VI, est sortie sur le balcon le plus célèbre du monde, vêtue d'un ensemble bleu tourterelle, s'appuyant immobile sur une canne. Elle était accompagnée du duc de Kent, un cousin colonel des Scots Guards – un des régiments d'élite de la garde royale britannique – qui a salué les participants du défilé militaire annuel du "Salut aux couleurs".

Elle est revenue au balcon un peu plus tard, pour un survol aérien de la Royal Air Force, cette fois accompagnée par les membres de la famille royale qui ont des fonctions officielles et leurs enfants. Le prince Harry et son épouse Meghan étaient donc absents – ils ont assisté à la parade discrètement depuis un autre bâtiment, pour leur premier retour ensemble au Royaume-Uni depuis leur fracassant départ en Californie en 2020. Manquait aussi le prince Andrew, qui a payé des millions de dollars pour mettre fin à une plainte pour agressions sexuelles.

Lire sur france24.com

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Des magasins pillés dans le marché en flamme de Grand-Lahou

Restructuration de la SICOGI : le travail herculéen de Bouaké Fofana