La Mutuelle autonome des enseignants de Côte d’Ivoire en assemblée générale le 18 juin





la-mutuelle-autonome-des-enseignants-de-cote-divoire-en-assemblee-generale-le-18-juin


En prélude à l’assemblée générale prévue le 18 juin, la Mutuelle autonome des enseignants de Côte d’Ivoire (MAECI), a organisé mercredi 1er juin 2022, à Abidjan, sa première conférence budgétaire en vue d’adopter les avant-projets de bilan, de plan d’actions et de budget.

A cette occasion, le président du Conseil d’Administration de la mutuelle, Gnagna Zadi a félicité tous les membres-fondateurs, les participants à cette conférence pour le travail abattu avec célérité et de « main de maître » en peu de temps.

Tout en affirmant que la conférence budgétaire s’avérait indispensable pour mener la réflexion sur leur instrument commun qu’est la Maeci, Zadi Gnagna a remercié et félicité les membres, rappelant en outre que le chemin à parcourir reste encore long.

« En juin 2020, nous avons eu notre agrément, document important dans la vie de notre Mutuelle. Mais nous étions déjà engagés depuis le 1er janvier 2020 par l’ouverture effective des prestations, car convaincus que nous étions dans la bonne direction. La Maeci a progressé de façon fulgurante et il fallait faire le point de tout ce que nous avons fait depuis un an conformément à la reconnaissance de l’Etat de Côte d’Ivoire. Ensuite, il nous faudra nous projeter dans l’avenir conformément aux normes de gestion des mutuelles sociales », a-t-il rappelé, se réjouissant en outre de la vision commune qui participe, selon lui, à l’autonomisation des jeunes et des femmes.

« Le bilan, présenté par le directeur exécutif, a montré le travail titanesque abattu dans des conditions difficiles par les différentes équipes. La Maeci a surtout montré qu'elle demeure une mutuelle à l'avant-garde de la dématérialisation, par la suppression des bons physiques facilitant ainsi l'accès aux soins à ces adhérents », a ajouté le PCA de la Maeci.

Se félicitant du succès enregistré lors de cette conférence budgétaire, il a invité les membres à continuer dans cette démarche « participative » qui permet selon lui de « co-construire pour demain ».

« La Maeci a deux printemps. Elle passe désormais du – biberon- à la nourriture solide », a imagé Zadi Gnagna en guise de conclusion.

Lambert KOUAME : Source Dircom

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Le député Alain Lobognon libéré

Euro 2021 : La Belgique éliminée, l’Italie rejoint l’Espagne en demi-finale