Côte d’Ivoire / Manifestations de la FESCI : Chaudes échauffourées entre forces de l’ordre et élèves et étudiants





Côte d'Ivoire,FESCI,élèves,étudiants


L’appel du secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Assi Fulgence, à des manifestions pour la reprise des cours, ce mardi, a été émaillé d’incidents qui ont conduit à l’arrestation de plusieurs manifestants. Des échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté par endroits.

La commune de Cocody, particulièrement, a été très mouvementée, ce mardi matin. Répondant à l’appel de Fulgence Assis, des étudiants de la cité Mermoz, des élèves des lycées classique et moderne de la même commune, sortis en masse, ont buté sur les forces de l’ordre. Mécontents de ne pouvoir revendiquer librement, certains manifestants ont eu maille à partir avec les forces de l’ordre. Des échanges de pierres et de gaz lacrymogènes sont rapidement intervenus.

Dans les ruelles de la chic commune de Cocody, l’on a assisté à des courses-poursuites. Des éléments des forces de l’ordre ont même forcé des portails d’établissement pour procéder à des arrestations malgré la résistance des élèves. Comme ce fut le cas au lycée moderne de Cocody où, des manifestants, voyant un des leurs aux mains des forces de l’ordre, s’en sont violemment pris à ces derniers.

À notre passage, un important dispositif de forces de l’ordre était dispersé un peu partout dans la commune, notamment au niveau du carrefour de la RTI, en allant dans la direction du CHU de Cocody.

Des informations font état d’incidents pareils à Treichville et Koumassi.

Modeste KONE
 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Tous se trompent !

« BRVM Fintech innovation challenge » : 21 dossiers de candidature enregistrés