Financement du PND 2021-2025 : la Banque mondiale s’engage à octroyer plus de 8 milliards de dollars à la Côte d'Ivoire.





financement-du-pnd-2021-2025-la-banque-mondiale-sengage-a-octroyer-plus-de-8-milliards-de-dollars-a-la-cote-divoire

La Banque mondiale va apporter un appui conséquent à la Côte d'Ivoire pour le financement du PND 2021-2025



Le groupe de la Banque mondiale s’est engagé à octroyer la bagatelle de huit milliards de dollars à la Côte d’Ivoire pour le financement de son Plan national de développement (PND 2021-2025), a déclaré, ce jeudi, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale, Ousmane Diagana, au sortir d’une audience que lui a accordée le président de la République, Alassane Ouattara.

« Pour ce qui concerne le groupe de la banque mondiale, c’est un montant de plus de 8 milliards de dollars que nous sommes engagés à mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire pour les quatre années à venir. Cela représente une augmentation de plus de 60 % de ce que nous avons fait dans le cadre du PND précédent », a relevé Ousmane Diagana qui avait à ses côtés, Sergio Pimenta, vice-président en charge de l’Afrique de la société financière internationale (SFI), la directrice de la banque mondiale en Côte d’Ivoire Coralie Gevers et le représentant de la SFI à Abidjan, olivier Buyoya.

Ousmane Diagana a félicité le président de la République et tout le gouvernement de la Côte d’Ivoire pour la réussite du Groupe consultatif organisé mercredi, à Abidjan.

« C’est la toute première fois qu’un pays africain organise une telle rencontre sur ses terres. Une réussite totale en termes de participation, mais également en terme de montant qui ont pu être mobilisé », s’est-il réjoui.

Pour le financement du PND 2021-2025, la Côte d’Ivoire a pu récolter plus de 15.706 milliards de FCFA lors de la réunion du Groupe consultatif tenue mercredi à Abidan.

Il a aussi félicité le chef de l’Etat pour son leadership qui selon lui a permis à la Côte d’Ivoire de devenir aujourd’hui, la place-forte de réflexion sur le devenir de l’Afrique, rappelant que tous les problèmes auxquels sont confrontés les pays africains, notamment les crises liées à la crise en Ukraine, à la pandémie de COVID-19, ou à la crise climatique, « toutes ces choses se discutent ici en Côte d’Ivoire, les réflexions se mènent ici en Côte d’Ivoire. Les idées que l’Afrique doit porter en face du monde se prennent ici en Côte d’Ivoire. Et donc nous avons félicité le président Ouattara pour son leadership ».

Ousmane Diagana a en outre affirmé que son institution peut tabler sur le fait que la Côte d’Ivoire a une fondation solide pour l’aider en faisant deux choses à savoir, adresser les effets immédiats des crises à travers des réponses urgentes, immédiates. Il s’agisse à travers les programmes sociaux, ou autres programmes, d’aider la Côte d’Ivoire à régler le problème des populations à l’alimentation. Mais aussi d’investir sur des secteurs de transformation de l’économie, de l’agriculture, de l’énergie, du digital, et le renforcement du capital humain.

« Sur tous ces points, on a discuté et nous avons convenu que dans le cadre de la stratégie nationale de partenariat que la Banque mondiale est en train de finaliser ici, des programmes novateurs et nouveaux seront inclus et la banque mondiale financera en tant que groupe y compris avec SFI.

Abondant dans le même sens, le vice-président en charge de l’Afrique de la société financière internationale, SFI, Sergio Pimenta, s’est à son tour réjoui de la tenue à Abidjan de Africa CEO Forum il y a quelques jours. Qui a été un succès, selon lui.

Sergio Pimenta dit avoir abordé avec le chef de l’Etat les différents secteurs où le groupe de la Banque Mondiale et plus particulièrement la SFI peut soutenir, notamment du logement pour lequel il y a de grands besoins en Côte d’Ivoire, a-t-il conclu.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Soro sous-entend un rapprochement avec Gbagbo dans la plateforme de Bédié

Élection présidentielle au Niger : sept agents électoraux tués dans une explosion de voiture