Crise dans l’école ivoirienne : Ta Lou Marie Josée exhorte le gouvernement ivoirien à se pencher sur la situation.





Crise dans l'ecole ivoiriennen,Ta Lou Marie José


La sprinteuse ivoirienne, Ta Lou Marie-Josée, dans un post sur sa page Facebook, a exhorté le gouvernement ivoirien à se pencher sur la crise qui secoue l'école ivoirienne afin d'éviter une année blanche.
''L’année dernière, ma nièce a passé le Bac. Elle doit reprendre la terminale cette année parce qu’une de ses feuilles de composition avait disparu. Réclamation a été faite, mais sans suite (la feuille fut retrouvée un peu plus tard). Elle se voit reprendre la terminale et risque une année blanche cette année. Comme elle, nos petits frères et nos petites sœurs ... Il y va de leur avenir, de l’avenir aussi du pays. Que l’Etat se penche vraiment sur ce cas délicat'', a publié la double championne d'Afrique (100 m et 200m).
Pour rappel, les cours dans le primaire, le secondaire et le supérieur sont interrompus depuis plusieurs semaines en raison des grèves menées par les enseignants. Ce mardi, plusieurs villes du pays ont été le théâtre d'affrontements entre policiers et élèves et étudiants qui réclamaient la reprise des cours. Ces manifestations ont occasionné de nombreux blessés et plusieurs arrestations d'élèves.

Gaël ZOZORO

En lecture en ce moment

Yaya Touré vers la deuxième division chinoise

Interview exclusive/ Dr Bozi (conseiller spirituel) : "Le rêve est un monde totalement lié à l’esprit"