Agence de soutien et de développement des médias : Méité Sindou reçoit les orientations du ministre Amadou Coulibaly





agence-de-soutien-et-de-developpement-des-medias-meite-sindou-recoit-les-orientations-du-ministre-amadou-coulibaly

le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, en compagnie du DG de l'ASDM Méité Sindou



Un mois après sa prise de fonction à la tête de l’Agence de soutien et de développement des médias (ASDM), Méité Sindou a été reçu en audience ce jeudi 7 juillet 2022, par le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly à son cabinet d’Abidjan-Plateau.

Cette première visite de travail qui  marque le point de départ des activités de l’ASDM, pour but, selon le DG, de prendre les orientations du ministre de tutelle afin « de bâtir une démocratie forte, qui consolide la liberté d’expression en renforçant le pouvoir des médias ».

« La volonté du Chef de l’État d’encourager et de soutenir l’écosystème des médias s’est traduite par la création de l’ASDM avec un champ d’action élargi de la Presse écrite au numérique et à l’audiovisuel », a-t-il déclaré.

Il a donc fait un point des diligences administratives, juridiques et opérationnelles en cours pour le passage du Fonds de soutien et de développement de la presse  (FSDP) à l’Agence de soutien et de développement des médias (ASDM). Et ce, en conformité avec l’ensemble des décrets pris par le Président de la République le 4 mai 2022.

Le Directeur général de l’ASDM a noté avec satisfaction, au cours de cet entretien, l’engagement du Ministre de la Communication et de l’Économie Numérique à accompagner l’opérationnalisation rapide de la nouvelle Agence pour prendre en charge, de manière urgente, les attentes des bénéficiaires.

Pour sa part, le ministre Amadou Coulibaly a instruit Méité Sindou de prendre en compte diligemment, pour l’exercice 2022, les préoccupations des éditeurs et des acteurs de l’audiovisuel privé, nouvellement éligibles au guichet du soutien de l’État, conformément à la vision du Chef de l’État traduite par le nouveau cadre juridique de l’aide aux médias.

Les deux personnalités ont convenu des trois directions à imprimer au nouveau cap de l’aide publique aux médias ivoiriens. Il s’agit de donner un appui stratégique aux médias pour leur permettre de se réinventer, de financer des projets structurants et d’intérêt commun pour l’ensemble de la profession et de gagner le pari de la transformation numérique des médias.

Pour réussir cette mission, le DG de l’ASDM entreprendra dans les jours à venir une série de tournées et de consultations auprès des acteurs des médias.

Rappelons que l’Agence de soutien et de développement des médias a été créée par décret le 4 mai 2022, en remplacement du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP). Le nouveau DG a pris officiellement fonction le mardi 7 juin 2022.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Arrestation du professeur Johnson Kouassi : Les enseignants de l’université de Bouaké en grève ce jeudi

Evacué d’urgence en France, voici de quoi souffre Maurice Kakou Guikahué