Tabaski 2022 : le ministre Pierre Dimba exhorte les musulmans d'Agboville au don de sang





tabaski-2022-le-ministre-pierre-dimba-exhorte-les-musulmans-dagboville-au-don-de-sang


Le Ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre N'Gou  Dimba a prôné l’amour, l’amitié et la fraternité et surtout exhorté la communauté musulmane au don de sang.
C'était à l'occasion de la célébration de la fête de la Tabaski ce samedi 9 juillet 2022, à la grande mosquée d'Agboville, en présence du préfet de région, préfet du département d'Agboville, Coulibaly Sihindou et un parterre de fidèles musulmans.  


« Chers frères et sœurs, chers invités, je profite de cette grande cérémonie religieuse pour attirer votre attention sur la pénurie de poches de sang dans les hôpitaux. En effet, le sang est un élément vital, une denrée rare et précieuse dont le défaut coûte la vie à de nombreux malades. En conséquence, chers frères et sœurs l’État de Côte d’Ivoire à travers le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) propose régulièrement des opérations de dons de sang. Et ce, afin de faire face à la demande qui se chiffre à 200 mille poches de sang par an », a déclaré
Par ailleurs,  le Ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba s’est félicité du climat de paix dans l’Agnéby-Tiassa. « Je voudrais à mon nom, au nom de mon frère Adama Bictogo et au nom de l’ensemble des élus et cadres de la région, vous dire merci pour votre soutien à travers vos nombreuses prières. Bonne fête de Tabaski à tous et à chacun et que le Seigneur continue de nous assister afin que se raffermissent l’amour, l’amitié et la fraternité dans l’Agnéby-Tiassa », a souhaité le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa. Avant d'ajouter : « Je remercie le comité de la grande mosquée, qui a organisé cette année dejà deux opérations de don de sang. Et, je vous encourage à continuer à cela afin de sauver des vies ».


L'Imam de la grande mosquée a également invité ses coreligionnaires, au don de sang suivant les dispositions médicales en la matière. « Chers musulmans, membres de la grande communauté des croyants, je lance un vibrant appel à l’intention de tout le monde, à se rendre dans tous les centres de collecte de sang pour offrir le sang en guise de don. Cela, pour sauver des vies humaines et préserver la santé de la population…Le sang hors du corps humain ne peut se conserver qu’entre 35 et 42 jours au maximum. C’est pourquoi, nous devons donner régulièrement notre sang », a lancé l’imam Diarra Ibrahim Khalilou.
Et de conclure : « Le donneur de sang a le mérite d’être enfant de Dieu. Il reçoit la purification de son sang à chaque occasion. Le donneur de sang est servi en priorité en cas de pénurie et enfin il peut se prémunir d’éventuelles maladies à travers l’analyse de son sang. Bref, donner son sang à autrui est un acte moralement, physiquement et religieusement noble et louable ».

GZ avec Sercom 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Vice-présidence de la Côte d'Ivoire : Tiemoko Meyliet Koné nommé

Audit et contrôle interne : une quarantaine d’agents de douane en formation