Lutte contre la corruption et le racket : Ange Kessi épingle deux gendarmes





lutte-contre-la-corruption-et-le-racket-ange-kessi-epingle-deux-gendarmes


A la suite de plusieurs plaintes et dénonciations de tracasseries déposées à son parquet, le procureur militaire Ange Kessi a décidé lors de la fête de la tabaski, période de grands mouvements des populations, d'observer les comportements des éléments des forces de l’ordre.

Au cours de son périple, le commissaire du gouvernement a parcouru plusieurs localités, notamment Gabeagui, Brazzaville, Meligbe, carrefour Saph, Touih Gnake, Meaguy, Oupoyo et a mis la main sur deux gendarmes qui n'avaient pas d'ordre de mission entre Grobiakoko et Grabiassoumin (entre Lakota et Divo).

« Je ne les ai pas vus racketter mais le fait qu'ils soient à ces lieux sans bulletin de service ou un quelconque ordre de mission suffit à établir l'existence d'un délit appelé violation de consignes », a expliqué Ange Kessi, demandant au commandant de Brigade de Lakota de « les arrêter et de les conduire à son parquet dès la fin de la procédure ».

Le Contre-Amiral fait savoir qu’il a observé 11 barrages et patrouilles mobiles et apprécié la patrouille du CCDO venu renforcer le dispositif des gendarmes dans une localité.

Pour arriver à ses fins, Ange Kessi a alterné véhicules de transport en commun communément appelé massa et véhicules banalisés.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affaire "Condamnation d'Oumar Diawara par la justice ivoirienne" : Ce que perd la Côte d’Ivoire

Depuis la Haye, Blé Goudé dévoile : "J’ai des ambitions pour diriger, un jour, mon pays"