Côte d’Ivoire / Grégoire Furrer (Directeur du "Montreux Comedy" : "C’est une première de célébrer l’humour africain francophone depuis l’Afrique"





Côte d'Ivoire,Abidjan comedy


La première soirée du festival "Africa Comedy", initiée par le "Montreux Comédy" de Suisse a eu lieu le jeudi 21 mars à l’Institut français d’Abidjan et a permis aux talents naissants, de montrer au public qui a effectué nombreux le déplacement que la relève de l’humour africain francophone est assurée.

Venus de la France, de la Suisse et de la Côte d’Ivoire, les sept (7) humoristes  en lice à savoir, Fadyli Camara, Hilarion Kouassi,  Awa, Clentelex, Président Veskaye, Prissy la Degameuse, Dedicat et Tozolo, coordonné par Mareshal Zongo, ont donné de la bonne humeur aux spectateurs qui n’ont pas boudé leurs plaisirs. Avec des thèmes variés, ils ont su transporter leur auditoire dans leurs histoires qui ont fait plier de rire certaines personnes.

Grégoire Furrer, le patron du "Montreux Comedy" a dit sa joie de rencontrer le public ivoirien.

"J’avais envie de venir à Abidjan parce que j’aime beaucoup cette ville. Et je suis très heureux d’organiser ici un festival d’humour francophone. Nous n’avons pas voulu venir d’Europe avec nos humoristes et notre vision, sans nous appuyer sur les forces locales. Nous sommes donc très heureux d’avoir collaboré avec quatre labels d’humour que sont l’Abidjan Comedy Lab, Ivoir’humour, l’Afrique du rire et l’association des humoristes professionnels de Côte d’Ivoire. C’est une première de célébrer l’humour africain francophone depuis l’Afrique", s'est-il félicité.

Le "Gala International" qui réunira sur la même scène de l’Institut français ce vendredi 22 mars, sera l’affaire d’Adama Dahico, Brice Anoh, Mareshal Zongo , Prissk et Oualas de la Côte d’Ivoire, Fadily Camara et Lenny M’Blinga de la France, Saidou Abatcha du Cameroun, Moussa petit serpent du Burkina Faso et Alexandre Comnek de la Suisse.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Promotion des leaders de demain : trois ivoiriens distingués au Maroc

Affrontements gardes pénitentiaires-étudiants, le syndicat des enseignants du supérieur condamne et exige le départ des gardes