Arrestation de 49 militaires ivoiriens au Mali : Bamako baisse le ton et sollicite la médiation du Togo





arrestation-de-49-militaires-ivoiriens-au-mali-bamako-baisse-le-ton-et-sollicite-la-mediation-du-togo


La crise entre la Côte d’Ivoire et le mali, suite à l’arrestation le vendredi 10 juillet de 49 militaires ivoiriens à Bamako pourrait trouver une issue heureuse dans les jours qui viennent.

Le lundi 18 juillet 2022, le ministre togolais des Affaires étrangères de l’Intégration régionale et des Togolais de l’extérieurs,  Robert Dussey a été reçu en audience au palais de Koulouba, par le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta.

Lire: Affaire « 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali » : Les autorités maliennes pas prêtes à reculer

Selon le communiqué qui a sanctionné la rencontre, le président Goïta et M. Dusseya ont évoqué des questions bilatérales d’intérêt commun et sous régionale, notamment les 49 soldats ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako le 10 juillet 2022.

« Le président s’est dit ouvert au dialogue et disposé à œuvrer, conformément à l’esprit de fraternité et d’excellentes relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire, à un dénouement heureux de cette situation y compris par voie diplomatique dans le strict respect de la souveraineté du Mali », indique le communiqué.

Se voulant plus précis, le président de la transition « a souhaité que le Togo mène une mission de bons offices entre les parties concernées ».

Lire aussi: Affaire « 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali » : Guillaume Soro souhaite qu’une solution africaine soit trouvée

En réponse, le ministre Dussey a réaffirmé la disponibilité du président Faure Eyadema à poursuivre son appui à la transition et à aider à la résolution de cette situation.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Bénin: les députés adoptent la loi sur la légalisation de l’avortement

Les sanctions disciplinaires désormais renforcées pour les forces para-militaires