Affaire 49 soldats détenus au Mali : En colère, Debordo Leekunfa s’attaque aux artistes maliens







L’artiste Coupé décalé, Debordo Leekunfa, était en attraction, le dimanche 14 aout 2022 au maquis L'Internat, dans la commune de Yopougon. En pleine prestation, le chanteur  a évoqué l'affaire des 49 soldats ivoiriens en détention au Mali. Tout en exigeant la libération de ces derniers, Debordo a formellement interdit aux chanteurs maliens d’organiser des concerts à Abidjan.   

''Libérez nos soldats ! Sidiki Diabaté, si tu es garçon, fais un concert je vais voir. Si un malien est garçon, il n'a qu'à faire un concert, on va voir clair dedans'', a soutenu Debordo Leekunfa.

Des propos qui ont mis le propriétaire de l'espace, Aimé Zébié, en colère. Ce dernier est monté sur la scène pour ordonner la fermeture du micro d'"Opah la nation" qui a finalement quitté le podium. 

La vidéo de cette scène s'est répandue sur la toile suscitant de nombreux commentaires.

GZ

En lecture en ce moment

Portrait/ Sylvie N’tchandi Touré : entrepreneure passionnée du numérique

Point de la situation de la maladie à Coronavirus de ce lundi 20 avril 2020