Affrontements entre jeunes à N’douci : la Fondation Paix et unité en Afrique appelle au calme et à la retenue





affrontements-entre-jeunes-a-ndouci-la-fondation-paix-et-unite-en-afrique-appelle-au-calme-et-a-la-retenue


La fondation Paix et Unité en Afrique appelle les populations de N’douci au calme et à la retenue, suite aux affrontements sanglants entre les jeunes de différentes communautés qui a occasionné de nombreux dégâts matériels, la mort de trois personnes et des blessées dans la ville, dans la nuit du 12 au 13 août 2022, rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Face à ces malheureux évènements, la fondation paix et unité en Afrique, dont l’un des objectifs premiers est la promotion de la culture de la paix et de la cohabitation pacifique, appelle les parties belligérantes au calme et à la retenue. Elle les exhorte à enterrer définitivement la hache de guerre afin de privilégier le dialogue pour ainsi préserver la paix.

La ville de N’Douci a été le théâtre de nouveaux affrontements entre des jeunes appartenant à des gangs de rue, dans la nuit de 12 au 13 août.

Ces violences intervenaient une décade après celles du 31 juillet et 1er août, ayant fait trois morts et des blessés, après l’agression d’un jeune au niveau du rond-point dans le centre-ville.

Un couvre-feu de trois jours, courant de samedi à mardi, avait été instauré par le préfet de Tiassalé. Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, Général Alexandre Apalo Touré et le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin, y ont effectué des missions pour apaiser les esprits.

Depuis lors, le calme est revenu dans la ville et les activités économiques ont repris de plus belle.

(AIP)

En lecture en ce moment

Un marabout arrache son fétiche à un pasteur en pleine église

Faux et usage de faux sur la CNI : deux individus interpellés à Abobo