Beauté et développement durable : Bientôt la 2e édition de Miss Femme émancipée et autonome





beaute-et-developpement-durable-bientot-la-2e-edition-de-miss-femme-emancipee-et-autonome

Mme Isabelle Dih et son équipe



La 2e édition du concours de beauté dénommé ‘’Femme Emancipée pour un Développement Durable en Côte d’Ivoire’’ (FEDD- CI) ou Caravane de la beauté Intellectuelle Ivoirienne aura lieu les 2 et 3 septembre 2022 à l’hôtel Eléphant de Bouaké, selon une note rendue publique ce lundi 22 Août 2022 par les organisateurs.

 A lire aussi: Affaire Bédié ne serait pas au mieux de sa forme : « Faux, faux, faux », réplique les services de l’ancien président

Cette compétition de beauté ne célèbre pas seulement la beauté plastique, mais elle rassemble aussi l’intellect, l’autonomisation et la vie en société de la femme. ‘’Femme Emancipée pour un Développement Durable en Côte d’Ivoire’’ (FEDD-CI) vise également à promouvoir l’émancipation de la belle femme ivoirienne par son insertion professionnelle sans crainte de violences sociales.

 La Caravane de la beauté Intellectuelle Ivoirienne est destinée aux jeunes femmes ivoiriennes âgées de 18 à 40 ans. Elles doivent avoir un niveau de la classe de terminale et présentant une bonne moralité. Pour leur candidature, elles devront élaborer un projet de vie pour leur insertion professionnelle afin d’assurer leur autonomie. Enfin, elles seront confrontées au choix du jury selon des critères de beauté qui seront définis dans une charte de participation au concours.

 L’enregistrement des candidates se fera le vendredi 2 septembre et la grande finale est prévue pour le samedi 3 septembre 2022. « Belisa Evènementiel », la structure initiatrice de l’événement et dirigée par dirigée Mme Isabelle Guéi Dih, fera ainsi découvrir de belles femmes qui deviendront des décideuses en Côte d’Ivoire.

A l’issue de la compétition, la Miss Femme Emancipée ou la plus belle ‘’Femme Emancipée pour un Développement Durable en Côte d’Ivoire’’ verra son projet financé à hauteur d’un million de FCFA. L’activité de la 1e dauphine sera financée à hauteur de 500 mille FCFA. 300 mille FCFA serviront à soutenir le projet de la 2e Dauphine.

 Outre le concours de beauté, l’Agence Belisa Evènementiel entend reverser une partie des bénéfices de la soirée à des veuves et des orphelins.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

L'Inde réceptionne ses premiers «Rafale» français

Côte d’Ivoire/Action humanitaire : Une ONG ivoiro-canadienne au secours des orphelins