Bouaflé - Drogue en milieu scolaire : le délégué CNJCI annonce de grandes actions





bouafle-drogue-en-milieu-scolaire-le-delegue-cnjci-annonce-de-grandes-actions


 

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 24 août 2022, Traoré Yacouba, délégué régional du Conseil national de la jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI) Marahoué et Départemental de​ Bouaflé a ouvertement lancé la guerre contre la drogue en milieu scolaire. Pour le patron de la jeunesse de Bouaflé, il faut sauver les jeunes de ladite localité avant qu’il ne soit trop tard.
«​ Nous voulons engager la lutte contre la prolifération et la consommation de la drogue en milieu scolaire.​ Notre département est malheureusement une des régions où l’usage de la drogue est important. Pour freiner ce fléau, nous allons initier du 5 au 6 octobre prochain des séminaires, des panels et des conférences autour des conséquences liés à l'usage de la drogue et d’autres addictions en milieu scolaire. La jeunesse et toutes les forces vives de Bouaflé seront associées à ces deux jours de sensibilisation et de réflexion. Pour avoir des resultats probants, des comités d’éveil seront installés dans tous les établissements scolaires du département de sorte à prendre en charge tous les jeunes pris au piège de la drogue​ », a indiqué Traoré Yacouba, délégué départemental CNJCI Bouaflé. Avant de lancer cet appel​ : «​ Que les parents ne briment pas les enfants usagés de la drogue. Il faut les assister en les orientant vers des structures spécialisées en la matière. Pour éviter que de nouveaux jeunes tombent dans le piège de la drogue, nous voulons donner le maximum d’informations aux jeunes de Bouaflé ainsi qu’à tous les acteurs du système éducatif et aux autorités policières​ », a soutenu le patron des jeunes de la région de la Marahoué.
Traoré Yacouba a invité les cadres, élus et autorités du département de Bouaflé à s'investir dans le devenir de la jeunesse de cette région. «​ Nous voulons offrir à la Côte d’Ivoire et particulièrement à Bouaflé une jeunesse saine et éduquée. Seul, nous n’y arriverons pas. C’est pourquoi nous lançons un appel pressant à tous nos cadres, aux entreprises basées à Bouaflé, aux structures étatiques, aux organismes internationaux qui œuvrent à la protection de la petite enfance et à la santé de la population à nous aider pour la réalisation de cette belle activité. Car nous le savons tous, l’école est le creusé du savoir et le laboratoire de l’élite de demain​ », a plaidé le Président Traoré Yacouba.
Le premier responsable des jeunes de Bouaflé a saisi l’occasion pour inviter les populations à vivre en parfaite intelligence. «​ La cohésion sociale avait été mise à mal à un moment dans notre région mais grâce aux efforts inlassables des autorités préfectorales, municipales, administratives, sécuritaires et villageoises, le vivre ensemble prend forme. ​ Nous continuons à parcourir des kilomètres pour expliquer aux jeunes de tous les partis politiques que l’essentiel c’est la Côte d’Ivoire et Bouaflé. Ce sont nos biens communs​ », a souligné​ Traoré Yacouba, délégué départemental CNJCI de Bouaflé. Traoré Yacouba a profité pour revenir sur le décès brusque de l'ex-maire de Bouaflé. «​ Les jeunes ont vécu difficilement le départ tragique du maire Dr Lehié Bi Lucien. Ils ont été affectés car le maire avait une forte proximité avec toute la population notamment avec les jeunes. Naturellement ce départ avait laissé un vide. Mais aujourd’hui un nouveau chapitre s’ouvre avec de nouvelles autorités municipales à l'écoute de la jeunesse. Les jeunes doivent prendre une part active dans cette nouvelle aventure'', a souhaité Traoré Yacouba.
Notons que depuis l’installation du bureau CNJCI de Bouaflé en 2021, ce sont 700 jeunes qui ont été formés à l’entreprenariat, au digital,​ ​à la gestion d’entreprises et aux cultures agricoles. Traoré Yacouba a également annoncé une vaste campagne de dépistage des maladies métaboliques dans le mois de novembre. '' La santé des populations de Bouaflé est aussi une priorité pour mon bureau et moi. Nous n'hésiterons pas à aider les plus vulnérables'', a conclu​ le délégué CNJCI de Bouaflé.

 

GZ

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Mali : nouvelle démonstration de force des opposants au président IBK

Football/ Ligue1 : L’Asec Mimosas démonte la Soa (3-0)