5e rencontres musicales africaines : Alif Naaba présente les enjeux aux journalistes ivoiriens





5e-rencontres-musicales-africaines-alif-naaba-presente-les-enjeux-aux-journalistes-ivoiriens

Alf Naaba,commissaire général des REMA lors de la rencontre avec la presse



Les rencontres musicales africaines (REMA), événement culturel annuel qui réunit au Burkina Faso des professionnels de la musique venant d’Afrique et d’ailleurs,  seront à leur 5e édition les 13,14 et 15 octobre 2022 à Ouagadougou.

Dans le souci de présenter les enjeux de cet événement aux journalistes ivoiriens, « La Cour du Naaba », l’association initiatrice, avec à sa tête le chanteur burkinabé Alif Naaba a, au cours d’une conférence de presse, présenter les enjeux aux journalistes ivoiriens.

« Après avoir fait le constat de ce que le Burkina Faso est un pays culturellement accompli mais musicalement, il n’y avait pas de plateforme musicale pour échanger sur les thèmes liés à l’économie musicale. Nous voulons contribuer à la professionnalisation des métiers de la musique en Afrique pour en faire un levier de développement », a-t-il expliqué.

Ce sera donc, selon le conférencier, un moment de faire de Ouagadougou, un gros laboratoire de réflexion sur l’industrie musicale.

Pendant trois jours, les participants partageront leurs expériences autour de panels professionnels, de conférences, des workshops, des showcases, des speed meeting et un plateau pour recevoir les invités.

En attendant la grande rencontre, une conférence de presse aura lieu le 16 septembre prochain à Ouagadougou afin de donner toute la programmation de cette 5e édition.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Gendarmerie ivoirienne : les troupes mises en alerte.

Inondations à Grand Bassam: le gouvernement Ivoirien toujours préoccupé