Litige foncier à Akouai-Agban : les explications d’André Djro Yoboukoi (Président de la Commission foncière)





litige-foncier-a-akouai-agban-les-explications-dandre-djro-yoboukoi-president-de-la-commission-fonciere


 

Monsieur André DJRO Yoboukoi est Administrateur de Société et cadre Atchan. Il est également le Directeur du foncier du village de Akouai-Agban d’où il est originaire. A la suite d'une intervention faite par un opérateur économique, et diffusée sur une Web TV, concernant un litige foncier qui opposait le village de Akouai-Agban à certains villages voisins, il donne son avis sur cette intervention, dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder.

Dans une vidéo publiée par Sud 24 Monsieur Diomandé Bê faisait un large échos d'un litige foncier qui vous opposé à vos voisins des villages de Koffikro,  Danhokro et de Brebgo. De quoi s'agit-il exactement ?

Effectivement un litige foncier nous opposait à nos voisins et nous avions été en Conseil d’état pour le règlement et la décision a été en faveur d’Akouai-Agban.

Qui est Monsieur Diomandé Gbê pour le village de Akouai-Agban ?

Monsieur Diomandé Gbè serait un opérateur qui a eu une convention de lotissement avec l’ancienne Chefferie à qui nous avons demandé une copie de la convention le liant à la Communauté villageoise. Il a purement et simplement refusé parce qu’il ne reconnaissait pas l’Arrêté préfectoral qui faisait de Monsieur ADOBI AKÉ GUY, le nouveau Chef du village d’Akouai-Agban sous prétexte que l’ancien Chef serait celui qu’il respecterait malgré toutes les démarches entreprises par la Commission foncière et le Chef du village lui-même.

Que pensez-vous de sa sortie sur le Web média Sud 24?

 Sa sortie dans la presse nous choque et nous étonne. Voici un monsieur qui parle au nom du Chef du village et de sa Communauté sans autorisation aucune. Quelqu’un qui n’est ni du village, ni de la Commission foncière et qui n’a pas l’autorisation du Chef et qui parle au nom du village et passe son temps à dire des choses mettant parfois en difficulté la Communauté. Nous demandons à Monsieur Diomandé GBÈ d’arrêter de faire ces genres de déclarations et d’avoir les pieds sur terre concernant les problèmes fonciers d’Akouai~Agban sinon nous allons porter plainte contre lui. S’il se réclame un Opérateur du village, alors qu’il reste dans ce registre et qu’il arrête de parler au nom de notre Communauté sans l’autorisation du Chef du village.

Votre dernier mot

Mon dernier mot, je voudrais demander à Monsieur DIOMANDÉ GBÈ de ne plus parler au nom d’Akouai-Agban sans l’accord de Chef du village encore moins parler de la situation foncière sans la Commission foncière du village Akouai-Agban.

 

 

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Congés de la Toussaint : la reprise des cours reportée au lundi 16 novembre

En disgrâce avec le pouvoir d’Abidjan, qui peut sauver Guillaume Soro ?