Côte d’Ivoire / Après l’arrestation d’une partie de son staff : Kemi Seba promet se rendre à la DST





Côte d'Ivoire,Kemi Seba,arrestation,DST,FCFA


L’activiste béninois Kemi Seba a promis, dans une vidéo qu’il a posté sur sa page Facebook, se rendre à la direction de la surveillance du territoire (DST) après l’arrestation de membres de son staff, ce mardi.
"Je viens d’apprendre qu’une partie de mon staff vient d’être arrêté par la DST (…) Je vais me rendre à la DST parce que je n’ai peur de personne. Quel que soit ce qui se passe, je n’ai rien à me reprocher. Je suis pour une démarche de paix, mais de justice", a-t-il soutenu dans cette vidéo de plus de 9 minutes. Rappelant qu’il avait rendez-vous ce soir avec Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-chef d’État ivoirien Laurent Gbagbo : "Je devais voir normalement ce soir Simone Gbagbo, apparemment c’est un symbole aussi qui ne plait pas aux autorités".
Kemi Seba a révélé qu’il y a un avis de recherche qui a été lancé contre sa personne " par la police et par les autorités Ouattaristes". Selon lui, " ils s’inquièteraient de la mobilisation pacifique (...) contre le néo-colonialisme".
Le président de l’ONG Urgences panafricanistes n’a pas manqué l’occasion pour s’attaquer ouvertement aux autorités ivoiriennes. "La Côte d’Ivoire est le pays qui accueille royalement Bolloré, pilleur de l’Afrique, qui accueille royalement Nicolas Sarkozy, pilleur de l’Afrique, saigneur de l’Afrique, qui accueille toutes les multinationales occidentales qui pillent l’Afrique pendant que nos pays vivent en dessous du seuil de pauvreté", a-t-il dénoncé. Avant de déplorer : " Dans cette situation, dans ce même temps, c’est Kemi Seba, militant anti-colonialiste qu’on arrête. Cela montre déjà ce que nous cherchons à prouver depuis un certain nombre de temps".
Kemi Seba a lancé un appel à toute l’Afrique quant au pillage de ses terres : " On dit toujours qu’une civilisation est détruite de l’extérieur que si elle est rongée de l’intérieur. Tant que certains de nos dirigeants défendront le pillage de nos terres par des forces exogènes en concubinage incestueux avec des forces endogènes, notre peuple ne s’en sortira pas".

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Humour: Adrienne Koutouan met le palais à ses pieds et reçoit une décoration

Depuis la Haye, Blé Goudé dévoile : "J’ai des ambitions pour diriger, un jour, mon pays"